Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

32 - Ceinture + Bretelles

30 Janvier 2006, 22:11pm

Publié par GERARD

DEUX ACTIVITES PLUTÔT QU'UNE

A la suite de mon article d'hier, Michel, de Bangkok, me confirme tout l'intérêt pour amortir les périodes difficiles, de mener de front plusieurs activités.

A ce titre, lui-même consultant en organisation de partenariats entre entreprises d'Europe et de Thaïlande, est partiellement revenu à son ancien métier, le textile, pour développer tout un secteur de formation et de conseil destiné aux entreprises textiles thaïes.

Vous pouvez visiter son site pour en savoir plus sur cette nouvelle activité pour son entreprise :

http://www.learning4fashion.com/textilefashion.htm

Au moment où le "secret" des affaires battait son plein, Auguste Detoeuf, fondateur de la CEGOS, avait l'habitude de réunir autour d'une table 20 entrepreneurs. Il leur proposait de mettre chacun 1 secret sur la table pour ressortir des travaux enrichi des 19 autres secrets.

Votre propre expérience peut intéresser d'autres lecteurs. Je suis disposé à en parler.

Amitié.

Voir les commentaires

31 - Sécuriser ses affaires à l'étranger

29 Janvier 2006, 22:02pm

Publié par GERARD

DEUX ACTIVITES PLUTÔT QU'UNE SEULE

Une leçon de l'étude du CES déjà citée est que nombre de nos compatriotes créatrices ou créateurs à l'étranger sont parvenus à "sécuriser" (= se mettre à l'abri relatif de crises de toutes sortes pouvant affecter l'économie du pays d'accueil) leurs affaires en conduisant de front deux activités.

La seconde activité est souvent celle de consultant dans leur domaine professionnel principal ou encore par rapport au pays dans lequel ils résident.

C'est le cas de Pierre à Hong-Kong qui, outre son activité de prestations de services divers auprès d'opérateurs économiques de la région, a développé un métier de consultant pour ceux qui veulent localiser ou relocaliser leurs affaires à Hong-Kong, mais aussi dans tel ou tel autre pays d'Asie du Centre ou du Sud-Est.

Vous pouvez visiter son site ici :

http://www.relocations.co.th/

Si vous conduisez vous-mêmes de telles activités de conseil et que vous souhaitez les faire connaître aux lecteurs de mon bloc-note, veuillez m'adresser un petit message personnel et toutes informations utiles.

A bientôt, et excellente année du Chien de Fer !

 

 

Voir les commentaires

30 - Accès rapide aux nouveaux articles

29 Janvier 2006, 00:47am

Publié par GERARD

RECEVOIR DIRECTEMENT L'ARTICLE DU JOUR

Quelques fidèles lecteurs de ce bloc-note me disent qu'ils n'ont pas toujours le temps d'aller sur Internet pour lire l'article du jour.

Une solution simple existe pour vous éviter d'aller spécialement sur la toile et sur mon site pour connaître le thème et le contenu du dernier article publié : sur ce blog comme sur quelques autres, elle s'appelle "Newsletter".

Si cela vous intéresse, allez donc à la rubrique intitulée ainsi, en bas à droite. Indiquez-y votre adresse de messagerie. Quelque temps après, vous recevrez un message dans votre boîte avec un lien à cliquer pour confirmer votre "abonnement". Dès lors, vous recevrez directement chaque nouvel article dans la boîte de réception de votre messagerie.

Cela ne vous empêchera nullement - quand vous voudrez reparcourir certains autres articles de ce bloc-note -, de retrouner sur Internet et d'y accéder via la liste des derniers articles publiés ou via la rubrique "archives".

Votre adresse ne sera diffusée à personne ; c'est un engagement d'Over-Blog, l'hébergeur de ce bloc-note. Enfin, vous pourrez supprimer votre abonnement à tout moment par un simple clic.

A bientôt. 

Voir les commentaires

29 - Retraite

27 Janvier 2006, 23:12pm

Publié par GERARD

QUELLES RETRAITES SE CONSTITUER TOUT AU LONG DE SA CARRIERE DE CREATEUR ?

De même que pour la protection sociale, l'étude du CES sur les compatriotes créateurs d'entreprises à l'étranger ne nous a apporté qu'une seule véritable conviction : si toutes les créatrices et tous les créateurs, après le lancement de leur affaire, pensent bien à se préoccuper de leur avenir, la grande majorité d'entre-eux n'a aucune certitude d'avoir choisi la bonne formule pour se constituer une retraite.

Et celles-ci sont très diverses : retraite locale, retraite française volontaire via la Caisse des Français de l'Etranger, placements financiers, prises de participations dans des affaires locales ou non, investissement dans la pierre en France ou dans le pays d'accueil.

Il n'y a évidemment pas de solution évidente, applicable en tous lieux. Cependant, pays par pays, certaines doivent être meilleures que d'autres. Si vous souhaitez aller plus loin dans l'analyse, je reviendrai sur ce sujet plus tard, quand un bon nombre d'entre-vous m'auront adressé un petit commentaire (lisible par tous) ou alors un petit message personnel (à gerardja@free.fr) en m'indiquant brièvement :

- votre pays d'accueil ;

- ce que vous faites vous-mêmes pour assurer votre avenir ;

- ce que vous pensez que cette solution a de positif et, éventuellement, d'insatisfaisant.

Bien à vous...

Voir les commentaires

28 - Fiscalité française

26 Janvier 2006, 02:40am

Publié par GERARD

ACCORDS DE NON DOUBLE IMPOSITION

Créatrices, créateurs,

L'une de vous m'a sollicité pour savoir où trouver l'accord de non double imposition concernant son pays d'accueil. Vous les trouverez quasiment tous, ainsi que d'autres accords multilatéraux, à  l'adresse suivante :

http://www.doc.diplomatie.fr/pacte/

Pour les accords bilatéraux, il suffit de cliquer sur "bilatéraux", puis de rechercher son pays. S'y trouvent également les textes de nombreux autres accords bilatéraux et, notamment, ceux concernant la protection sociale quand ils existent.

Si vous avez d'autres questions concernant les Français établis hors de France, n'hésitez pas à me les poser. Je ne garantis pas que je trouverai les réponses, rapidement, mais je les communiquerai sur ce bloc-note dès que possible, ou alors, je lancerai un appel à la communauté des créateurs à l'étranger.

Voir les commentaires

27 - Téléphnoer presque gratuitement

25 Janvier 2006, 13:04pm

Publié par GERARD

POUR APPELER UN TELEPHONE FIXE

Un article précédent vous présentait Skype et MSN Messenger 7.5 pour appeler vos amis disposant du même logiciel "gratuitement".

Pour environ 1 € pour une heure de communication téléphonique, vous pouvez aussi faire passer votre appel par Internet en appelant un téléphone fixe !

Pour cela, il vous faut prendre un abonnement sur SKYPE OUT à l'adresse suivante :

https://secure.skype.com/store/member/login.html?message=login_required

Votre abonnement sera valable pendant 180 jours... C'est dire que vous ne risquez rien à prendre un abonnement de 10 € qui vous permettra environ 10 heures de téléphone.

Il y a encore plus : vos correspondants non dotés de ces logiciels, peuvent vous joindre dans le monde entier sur votre ordinateur en appelant un numéro fictif qui se redirige vers votre ordinateur. Ainsi, l'appel sera facturé au tarif d'une communication locale si vous avez un numéro fictif de leur pays d'appel !

"Si vous avez un numéro SkypeIn de la région de Chicago et si vous habitez en banlieue parisienne, vos amis de Chicago (ou quiconque !) peuvent composer votre numéro SkypeIn et Skype sonnera à l'autre bout de la planète... Et vos amis ne paieront que ce que leur compagnie de téléphone les facturera pour un appel vers Chicago.

Bien entendu, quiconque dans le monde entier peut appeler votre numéro SkypeIn, mais si votre numéro SkypeIn est aux États-Unis et si l'appel provient d'un autre pays, leur facturation correspondra à un appel international. Et si vous avez des amis un peu partout dans le monde, vous pourrez obtenir 10 numéros SkypeIn appartenant à des lieux différents, et ils continueront à se demander où vous pouvez bien vous trouver réellement !"

Pour une année, chaque numéro fictif ne vous coûtera que 30 € !

Qui dit mieux ? 

Voir les commentaires

26 - Assurance maladie

24 Janvier 2006, 11:01am

Publié par GERARD

LA QUESTION DE L'ASSURANCE MALADIE

L'étude du CES sur les créatrices et créateurs d'entreprises à l'étranger avait déjà montré que la grande majorité d'entre-eux estimaient ne pas être certains d'avoir bien réglé la question de leur assurance maladie.

S'assurer volontairement auprès de la Caisse des Français de l'Etranger (CFE) reste d'un coût encore assez élevé pour celui qui démarre son entreprise ou n'a pas encore atteint une rentabilité suffisante même si cela semble une assez bonne solution ensuite.

Nous n'avions toutefois pas pu aller très loin dans l'examen des dispositions retenues par les uns et les autres : pas d'assurance du tout, une protection volontaire locale, l'assurance obligatoire du pays d'accueil, une assurance exclusivement pour les gros risques (hospitalisation)...

Nous pourrions aller plus loin si vous m'indiquiez la solution que vous-mêmes avez retenue en précisant le pays dans lequel vous vous trouvez - les choses varient en effet beaucoup d'un pays à l'autre -, les avantages et les insuffisances de la solution que vous mettez en oeuvre.

Je me propose donc de revenir sur cette question quand j'aurai reçu un nombre significatif de réponses à cette mini enquête.

Merci de vos contributions.

Voir les commentaires

25 - Réduire ses frais de téléphone

23 Janvier 2006, 00:21am

Publié par GERARD

LOGICIEL SPYKE ET MSN-MESSENGER

Lors de mes déplacements à l'étranger, je suis toujours surpris de voir que mes compatriotes, même bien équipés au niveau informatique, dépensent des sommes importantes pour leurs communications professionnelles ou personnelles.

Il est pourtant possible de ne pas dépenser un sous pour téléphoner... à condition que vous-mêmes et vos correspondants disposent de logiciels appropriés.

Personnellement je suis très satisfait de SKYPE et de MSN-MESSENGER 7.5. Il faut bien entendu brancher un modeste microphone à la prise appropriée de son ordinateur et disposer d'une liaison Internet à haut débit de préférence. La communication passe alors par Internet et n'engendre aucune dépense autre que son forfait Internet.

Vos pouvez télécharger ces logiciels - eux aussi gratuits - aux adresses suivantes :

http://messenger.msn.fr/Xp/Default.aspx

 http://www.skype.com/intl/fr/download/

Après quoi, vous envoyez un petit message - avec ces logiciels tout simplement en ajoutant un contact - à vos correspondants préférés pour qu'ils autorisent leur ajout à votre "carnet", ou soient invités à s'équiper comme vous du même logiciel.

Tous deux permettent également de s'adresser des messages immédiats auxquels peuvent éventuellement être joints des fichiers de toutes sortes.

Si vous utilisez d'autres systèmes et si vous en êtes contents, merci de me le faire savoir.

Voir les commentaires

24 - Les CCE s'intéressent à vous !

22 Janvier 2006, 01:45am

Publié par GERARD

LES CONSEILLERS DU COMMERCE EXTERIEUR S'INTERESSENT AUX CREATRICES ET CREATEURS A L'ETRANGER

Leur revue, "CCE International", vient de consacrer cinq pages de la rubrique "Enjeux - Créateurs" de son numéro 523 de décembre 2005 / janvier 2006 aux "200.000 inconnus" que sont nos créateurs d'entreprises à l'étranger. L'introduction de cet article est la suivante :

"Les créateurs français à l'étranger représentent incontestablement une force de conquête pour le commerce extérieur français pourtant il existe très peu de données tant sur eux que sur leur action. Ils ont la volonté de garder des liens très étroits avec la France, notamment sur le plan économique, cependant ils se sentent souvent isolés et peu reconnus comme le montre l'enquête très complète du Conseil économique et social sur le sujet."

Si mon égo souffre un peu de n'être cité qu'en tous petits caractères en note de bas de page, je me réjouis cependant de voir cette institution reprendre et approuver nombre de mes constats au cours de cette étude du CES.

Je m'en réjouis d'autant plus que, représentant le CES à la Commission d'examen aux fonctions de "Conseiller du commerce extérieur de la France", j'observais que très peu de créateurs à leur compte étaient sollicités pour remplir cette charge de CCE : moins de 10 % à chaque renouvellement contre plus de 90 % de cadres membres de Groupes basés en France, alors que, les créatrices et créateurs à leur compte à l'étranger doivent être près de 10 fois plus nombreux que leurs compatriotes à la tête d'une filiale ou succursale d'un Groupe.

Quant aux femmes créatrices... n'en parlons pas ! Elles ne devaient pas être plus de 1 % à être proposées à ces fonctions alors même qu'elles doivent être environ à l'étranger en nombre égal aux collègues, patrons de filiales de Groupes...

Il faut donc se réjouir de ce nouvel intérêt et insister pour que ceux d'entre-elles et d'entre-vous dont les affaires tournent et qui auraient un peu de temps (et d'argent !) pour être CCE n'hésitent pas à proposer leur candidature au Chef de la Mission économique locale.

C'est en effet ainsi que les créatrices et créateurs à l'étranger pourront voir nos autorités s'intéresser à eux et prendre en compte leurs préoccupations et leurs suggestions.

Voir les commentaires

23 - Bourses universitaires

20 Janvier 2006, 16:58pm

Publié par GERARD

DOSSIER DE DEMANDE DE BOURSE ET/OU DE LOGEMENT UNIVERSITAIRES

Créer son entreprise lorsque ses enfants sont grands et vont à l'université ou sont en passe de s'y inscrire peut poser des problèmes financiers. Il n'y a rien d'anormal à souhaiter bénéficier de bourses pour ses enfants.

Des amis m'informent du fait que les demandes de bourses et/ou de logement en cité universitaire se font désormais également par Internet.

Les dates limites pour ce faire sont les suivantes pour l'année 2006/2007 : entre le 15 janvier et le 30 avril 2006.

Pour ce faire, il faut impérativement avoir choisi son académie "de premier choix". Il faut ensuite aller sur le site du CNOUS (Centre National des Oeuvres Universitaires) :

www.cnous.fr

puis cliquer sur "Mon CROUS" pour accéder au site du Centre Régional des Oeuvres Universitaires et aller ensuite à la page concernée et aux dossiers à remplir.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>