Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

59 - Annuaire UKRAINE

27 Février 2006, 23:23pm

Publié par GERARD

Chers amis,

Une nouvelle entreprise est référencée à la page "Annuaire Pologne". Si vous êtes intéressé(e)s par ce pays, ne manquez pas de consulter de nouveau cette page.

Sa filiale en Ukraine me permet d'ouvrir ce soir la page "Annuaire Ukraine".

Si vous le souhaitez, n'hésitez pas à m'envoyer votre logo (au format image svp du type "jpg" ou "jpeg"... ou directement "copiable" et "collable" ce qui n'est pas le cas avec une image sous "doc"), un petit descriptif de vos activités, vos contacts (modèle du genre : la première entreprise référencée à l'Annuaire Pologne).

A demain.

___________________________________________

... le logo dans quelques jours...

GENERIK UKRAÏNA

 

 

 

 

PDG : Jean-Yves LECONTE

 

 

Effectifs : 4

 

 

 

 

Produits

 

 

 

 

Tuyaux en grès et en fonte ductile, pièces de voirie en fonte ductile, caniveaux et pièces d'évacuation en béton polyester PP et inox, trappes pour chambres de visite aérées ou étanche, séparateurs, évacuation des effluents toxiques, conseil techniques.

 

 

 

 

Contacts

 

 

 

 

Adresse : bul. Darwina 5 kw. 27, 01-400 Kyiv

 

 

Téléphone : +380 22 234 02 44 - Fax : +380 44 490 65

______________________________________________

 

 

 

Voir les commentaires

58 - Les entreprises "européennes"

26 Février 2006, 23:13pm

Publié par GERARD

Créer une entreprise de droit européen : GEIE ET SE

 

 

L’article qui suit a été mis en ligne fin 2005 par le centre d’information sur l’Europe (http://www.info-europe.fr/). Il m’a semblé utile de le porter à la connaissance des créatrices et créateurs installés dans un pays d'Europe.

Bien à vous.

_____________________________________

 

 

Afin de développer l'esprit d'entreprise au sein du marché unique, l'Union européenne (UE) a mis en place deux formes d'entités de droit européen : le Groupement européen d'intérêt économique (GEIE) et la Société européenne (SE). Le statut de GEIE, créé en 1989, favorise la coopération transfrontalière. Le statut de SE, entré en vigueur depuis la fin de l'année 2001, facilite la restructuration des entreprises déjà existantes. Outre ces deux entités de droit européen, l'entrepreneur européen peut créer une entreprise de droit national dans n'importe quel pays de l'UE.

 

 

CONSEILS POUR LA CREATION D'ENTREPRISE EN EUROPE

 

 

Les EIC, Euro-info-centres, fournissent conseils et assistance aux entreprises en s'appuyant sur leur réseau de correspondants établis dans les différents pays d'Europe. L'Agence pour la création d'entreprises (APCE) oriente ses interlocuteurs vers les acteurs de la création d'entreprise organisés en réseau et les opérations nationales ou régionales mises en place en faveur des créateurs d'entreprise. Elle propose sur son site web des pages dédiées à la création d'entreprise dans les différents pays européens. Le greffe du tribunal de commerce de Paris propose sur son site web des informations sur l'ensemble des formalités légales des GEIE.

 

 

GROUPEMENT EUROPEEN D'INTERET ECONOMIQUE - GEIE

 

 

Le GEIE peut-être constitué dans tout secteur. Son but est de faciliter ou de développer l'activité économique de ses membres, d'améliorer ou d'accroître les résultats de cette activité.

 

 

Un GEIE doit être composé d'au moins deux membres ayant leur activité principale (personnes physiques) ou leur administration centrale (sociétés ou personnes morales) dans des Etats membres de l'Espace économique européen (EEE) différents. De droit européen et non national, sa structure juridique simple et suffisamment souple (la forme notariale n'est pas exigée) permet à ses membres de regrouper une partie de leurs activités tout en conservant leur autonomie juridique et économique.

 

 

Toutes les formes d'apports sont possibles : apports en espèces, en nature ou même en industrie (connaissances technologiques, brevets, relations commerciales ou professionnelles, etc.). Le GEIE peut même dans certains cas fonctionner soit par le versement de cotisations régulières, soit par la mise à disposition de fonds en comptes courants.

 

 

Le GEIE peut contracter des engagements ayant des conséquences financières et est tenu d'honorer ces engagements sur ses avoirs propres. En cas de défaillance du groupement, ses membres sont tenus solidairement et indivisiblement par les dettes contractées vis-à-vis de tiers. Cet engagement personnel des membres est le corollaire de la liberté contractuelle qui est le fondement du GEIE. Il est également lié au fait que les membres ne sont pas tenus d'apporter un capital représentant une garantie minimale pour les créanciers.

 

 

Le GEIE ne peut : absorber totalement l'activité de ses membres, employer plus de cinq cents salariés, être membre d'un autre groupement européen d'intérêt économique ou exercer, à l'égard des tiers, une profession libérale.

 

 

Pour créer un GEIE, les futurs partenaires doivent tout d'abord conclure un contrat écrit indiquant : la dénomination de leur groupement, suivie ou précédée des termes "Groupement Européen d'Intérêt Economique" ou du sigle "GEIE", le siège social du groupement, son objet, des informations sur ses membres et sa durée. Puis ils doivent faire immatriculer leur GEIE au registre du commerce et des sociétés, auprès du greffe du tribunal de commerce où le GEIE aura son siège.

 

 

Depuis 1989, 1221 GEIE ont été constitués au sein de l'Union européenne. C'est en Belgique et en France que le nombre est le plus important, avec respectivement 323 et 224 constitutions (données issues de la liste mensuelle des GEIE au 13/06/2001, de la Commission européenne).

 

 

STATUT DE SOCIETE EUROPEENNE

 

 

Après trente ans de négociations, le règlement définissant le statut de Société européenne (SE) ou "Societas Europeae" a été adopté le 8 octobre 2001. Il est entré en vigueur le 8 octobre 2004, tout comme la directive sur l'implication des travailleurs dans la SE. Il est désormais impossible d'immatriculer une SE sans respecter la directive.

 

 

Pour créer une SE, 4 possibilités sont offertes :

 

 

-         fusionner deux sociétés anonymes ou plus, situées dans au moins deux États membres de l'Union européenne différents ;

 

 

-         constituer une société holding, à l'initiative de sociétés anonymes ou à responsabilité limitée situées dans au moins deux États membres différents ;

 

 

-         constituer une filiale commune par des sociétés situées dans au moins deux États membres différents ;

 

 

-         transformer une société anonyme possédant une filiale dans un autre État :

 

 

-         membre depuis au moins deux ans.

 

 

Un capital minimum de 120.000 euros est nécessaire.

 

 

La SE permet le libre transfert du siège d'un pays de l'Union européenne à l'autre, l'unicité des règles administratives, comptables et de participation du personnel. En matière fiscale, elle demeure soumise aux règles nationales du pays où se trouve son siège.

 

 

Concernant la place des travailleurs, les principes standard d'information, de consultation et de participation, doivent être appliqués, suite à un accord interne. Faute d'accord, la participation aux organes est obligatoire. Si 25% au moins des salariés bénéficiaient d'un droit de participation aux décisions avant la fusion et 50% au moins avant la constitution de holding ou de filiale commune.

 

 

Un Etat membre peut ne pas transposer dans sa législation les dispositions relatives à la participation des travailleurs en cas de fusion, mais dans ce cas il ne pourra pas immatriculer une SE qui priverait ses travailleurs de leurs droits à la participation.

 

 


Adresses utiles :

 

 

- site de l'INSEE - Annuaire des Centres de formalité des entreprises : http://81.255.68.81/CFECompJSP/Controleur.jsp
- site du Greffe du tribunal de commerce de Paris - Modifications au Registre du commerce français :
http://www.greffe-tc-paris.fr/Economique/modifications/modifs.htm
- site de la Commission européenne - Dialogue avec les entreprises :
http://europa.eu.int/business/fr/topics/publicproc/index.html
- Agence pour la création d'entreprises (APCE) - 14, rue Delambre - 75014 Paris - Tél.: 01.42.18.58.56 - info@apce.com - http://www.apce.com/
- adresses des
Euro-Info-Centres - en ligne sur le site de Sources d'Europe
- Données statistiques sur les GEIE : Direction Générale Marché intérieur - Commission européenne - B-1049 Bruxelles - Mr Erich Eggenhofer - Tél.: 00.322.296.00.14 -
erich.eggenhofer@cec.eu.int
- Problèmes juridiques et aide au montage d'un GEIE - Commission européenne - Direction Générale Marché intérieur - B-1049 Bruxelles - M. Philippe Pellé - Tél.: 00.322.295.78.45 - Philippe.Pelle@cec.eu.int

 

 

Auteur : Centre d'information sur l'Europe - Sources d'Europe

 

 

Voir les commentaires

57 - Voix du Sud

26 Février 2006, 01:05am

Publié par GERARD

Nouvelle initiative pour divers pays de l'Afrique de l'Est
Je voudrais aujourd'hui signaler l'existence de ce site "Voix du Sud", créé à l'initiative d'élus représentants les Français établis en Angola, au Botswana, au Lesotho, au Malawi, au Mozambique, en Namibie, en Ouganda, au Swaziland, en Tanzanie, en Zambie et au Zimbabwe... à l'Assemblée des Français de l'étranger (AFE), non pas seulement parce qu'il me fait le plaisir de me citer, mais parce qu'il contribue à "rassembler" et donner de l'information à nos compatriotes dans de nombreux domaines.
Vous pouvez vous y rendre par le lien suivant :
 
Bien évidemment, je suis tout disposé à dire quelques mots sur ce bloc-notes de toute initiative de ce type.
Et je rapelle à nos créatrices et créateurs dans la zone qu'ils sont invités à se rendre à la page suivante :
puis à me transmettre les informations sur le modèle proposé pour que j'en informe immédiatement tous mes lecteurs en ouvrant une page "Annuaire" concernant leur pays d'accueil.
A demain...
 

Voir les commentaires

56 - Annuaire THAÏLANDE

26 Février 2006, 00:44am

Publié par GERARD

Servex est une société de conseil au profit de sociétés françaises, européennes et thaïes. Elle étudie les marchés, elle fournit des conseils en partenariat, négociations commerciales, passations de marchés, surveillance de commandes, suivi des règlements, etc. Ci-dessous, son site dans le domaine de la mode et du textile. 

http://www.learning4fashion.com/

_______________________________________________________

Sanuk Software est un studio de développement de jeux vidéo basé à Bangkok. Deux ans après sa création en 2003, Sanuk Software compte 15 professionnels compétents en développement, graphisme, son, game design et QA. L'équipe réalise des jeux pour téléphones mobiles, consoles portables et PC pour le compte d'éditeurs internationaux. Ses clients sont Ubisoft, Vivendi Universal, Zed, Digital Chocolate et d'autres.

http://www.sanuk.biz/

_________________________________________________

Relocation Asia-Pacific Limited assiste les expatriés pour leur installation en Thaïlande dans les meilleures conditions. Ses services personnalisés concernent aussi bien l'orientation dans Bangkok, que la remise d'un "pack" d'informations sur la culture, le travail, les douanes, les écoles, etc. ou encore la recherche d'un logement, d'un bail, d'une couverture médicale, d'un permis de conduire, de cours de Thaï, etc.

Contacts

38 Q.House Convent Bldg., 5th Floor,

Convent Road , Silom, Bangrak, Bangkok 10500
 Tel: 02.632.0228-30     Fax: 02.632.0231
 Email: info@relocations.co.th   
 Site Internet: www.relocations.co.th
Pour un service en français, s'adresser à :
 
Choosak Saebae ( Thierry )

 Email : thierry@relocations.co.th

 Telephone portable : 09.816.4683

 ou : Khun Joom

 Email : joom@relocations.co.th

 Telephone portable : 01.801.4659

 

 

_______________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

55 - Alerte THAÏLANDE...

24 Février 2006, 23:10pm

Publié par GERARD

Dissolution de l'assemblée nationale à Bangkok

Michel, de Bangkok me fait passer le message suivant :

"Nous allons vivre pendant ces prochains jours des événements très importants pour l'avenir de la Thaïlande. J'ai personnellement vécu plusieurs événements de la sorte et ai l'expérience des mésaventures qui en ont découlé.
 
Aujourd'hui, personne n'a de pouvoir en Thaïlande, l'Assemblée a été dissoute.
 
Le projet de prolongation du métro aérien  a été annulé sine die le jour même de la dissolution. Cela sous-entend que les sous-projets  concernant d'autres activités "secondaires" sont pour l'instant aux oubliettes.
 
Aujourd'hui ceux qui vous proposeraient des projets sont des charlatans. Je vous suggère donc de repousser tous vos rendez-vous qui concernent des projets liés au gouvernement.
 
Bien sincèrement."
Dans un prochain article, je vous proposerai les recommandations de Michel pour nouer les meilleurs contacts possibles et faire de justes affaires en Asie.
Si quelqu'un peut m'indiquer le moyen de joindre à cet article - ou plus tard - la présentation "Power-Point" qu'il vient d'en faire lors d'une rencontre des Conseillers du Commerce extérieur à Singapour, je suis preneur.
Si vous avez vous-même une réflexion sur le sujet, pour l'Asie ou pour d'autres continents, je prends.
Amitiés.

Voir les commentaires

54 - Expat-blog.com

24 Février 2006, 03:04am

Publié par GERARD

Un site et un forum aux nombreux et riches débats sur l'expatriation

Un mot rapide aujourdhui pour vous rappeler le site de Julien consacré à l'expatriation en général = pas spécialement destiné aux créatrices et créateurs, mais avec un forum au fonctionnement très rapide et aux sujets très riches et variés.

Vous pouvez le visiter à :

http://www.expat-blog.com/forum/index.php

ou directement en cliquant sur le "Lien" "Un site de blogs d'expatriés".

Pour le reste, je commence à regarder les statistiques de consultation des différents articles. Je me propose de vous en faire une analyse le 8 mars, c'est-à-dire quand ce bloc-notes aura deux mois d'existence.

Merci à toutes et tous de continuer à le recommander à d'autres amis pour en accroître l'audience et le rendre toujours plus rapidement accessible aux créatrices et créateurs à l'étranger qui ne le connaissent pas encore.

Amicalement.

Voir les commentaires

53 - Titre scandaleux !

23 Février 2006, 00:00am

Publié par GERARD

"Les fraudes des Français à l'étranger dans le collimateur"...

C'est le titre d'un article du journal "La Tribune" dans son édition papier du 20 février dernier...

De quoi s'agit-il en fait ? De fustiger les fraudes à la Sécurité sociale de compatriotes de France allant à l'étranger pour réaliser des opérations chirurgicales dites "de confort" !

Sous toutes réserves - je n'ai pas eu accès à l'original -, voici la copie de l'article qui m'a été envoyé.

"Le ministre délégué à la Sécurité sociale, Philippe Bas, a lancé vendredi à Vannes un dispositif destiné à éviter "les abus et les fraudes" des ressortissants français soignés à l'étranger, qui lui coûtent actuellement 5 millions d'euros par an. Ce dispositif vise à centraliser dans la Caisse primaire d'assurance-maladie (Cpam) de Vannes tous les dossiers de "liquidation" (remboursements) des soins reçus par les Français à l'étranger. "Actuellement, nous estimons à environ 5 millions d'euros les fraudes commises à l'étranger", a-t-il ajouté, citant le cas de personnes qui se font soigner "en chirurgie esthétique dans des pays d'Afrique du Nord" et qui tentent de se faire rembourser par la Sécurité sociale en présentant une fausse facture "pour une appendicectomie ou une ablation de la rate". Selon le ministre, 640.000 actes sont réalisés chaque année à l'étranger, représentant 42,5 millions d'euros de dépenses de remboursements."

Le titre est scandaleux ! Il jette l'opprobe sur tous les Français établis hors de France alors même que l'article ne les concerne pas.

Il fait un usage douteux de l'expression "Français à l'étranger" laissant à penser que les remboursements de soins aux Français établis hors de France par la Caisse des Français de l'étranger (CFE) seront centralisés à Vannes ce qui n'a évidemment aucun sens, la CFE étant une caisse autonome...

Ce très mauvais titre, cet amalgame dans l'article entre Français allant "se soigner" à l'étranger et Français établis hors de France sont malheureusement significatifs d'une absence d'attention fraternelle de certains de nos médias à l'heureuse action de nombre de nos compatriotes, notamment créatrices et créateurs à l'étranger, en faveur de notre pays et des idéaux qui sont les siens.

Si vous le voulez, vous pouvez protester auprès de La Tribune à l'adresse suivante :

 http://www.latribune.fr/Feedback.nsf/GeneralFeedback?Open

J'ai personnellement envoyé le texte suivant :

"Bonjour,
Deux millions de Français établis hors de France sont scandalisés par le titre et le contenu de l'article du 20 février intitulé "Les fraudes des Français à l'étranger dans le collimateur". Celui-ci concerne une petite minorité des compatriotes de France qui vont à l'étranger pour des soins parfois "abusifs". Ils seraient heureux que vos journalistes ne les confondent pas avec les Français établis hors de France qui contribuent généralement à donner de la France et de ses idéaux une excellente image et établissent d'heureux "ponts" entre leur pays d'accueil et le nôtre."

Bien à vous.

Voir les commentaires

52 - Annuaire POLOGNE

22 Février 2006, 01:00am

Publié par GERARD

VARSOVIE

Pour ne pas pénaliser les "premiers" inscrits et encourager les autres créatrices et créateurs à user de mon bloc-notes pour se faire connaître, j'ai décidé de ne pas attendre d'avoir plusieurs inscriptions pour référencer nos compatriotes installés à l'étranger. 

_____________________________________________



GENERIK EKOLOGIA Sp. z o.o.

 

 

NIP - VAT UE : 526-27-74-863

 

 

Regon : 015776430

 

 

PDG : Jean-Yves LECONTE

 

 

En Pologne depuis 1992

 

 

Effectifs : 16 - Capital : 10.000 € - Forme juridique : SARL

 

 

CA 2005 : 2,5 M €

Produits

Tuyaux en grès et en fonte ductile, pièces de voirie en fonte ductile, caniveaux et pièces d'évacuation en béton polyester PP et inox, trappes pour chambres de visite aérées ou étanche, séparateurs, évacuation des effluents toxiques, conseil techniques.

Contacts

 

 

Adresse : ul. Warsztatowa 19 – 05-400 – OTWOCK

 

 

Téléphone : +48 (22) 7889225 - Fax : +48 (22) 7889226

 

 

Email : generik@generik.com.pl

 

 

 

____________________________________

 

Voir les commentaires

51 - Premières réactions aux propositions

20 Février 2006, 22:28pm

Publié par GERARD

FAUT-IL ALLER PLUS LOIN POUR L'ANNUAIRE ?

Les réactions ne sont pas encore très nombreuses mais elles sont très encourageantes...

C'est Pascal tout d'abord, créateur dans la Silicon Valley, qui me dit :

"Je trouve que c'est une excellente idée. Je suis moi-même un créateur d'entreprises dans la Silicon Valley et j'en connais beaucoup d'autres comme moi."

Puis il m'invite à passer au stade du site Web. L'idée me semble judicieuse mais peut-être encore un peu prématurée. Michel, de Bangkok avait il y a quelques années créé un site et une association pour favoriser le développement des activités des experts et consultants bons connaisseurs de l'Asie et souvent installés en Asie même. Il s'est résolu à le fermer il y a quelque temps faute d'une utilisation suffisante.

C'est aussi Philippe, d'Arabie Saoudite qui trouve aussi mon initiative "excellente" et ajoute à peu près ceci :

"Bravo de remettre [en valeur] l'esprit d'entreprendre, de création et du risque..."

Il poursuit ainsi :

"Je suis actuellement en fin de contrat local et j'étudie plusieurs pistes dont une d'être consultant financier pour une boîte qu'un ancien collegue voudrait monter avec un partenaire de ... . Donc, je me dis que je ne suis sûrement pas le seul à être dans une situation analogue. Dans ces périodes la documentation est indispensable et le partage d'expérience encore plus pour se mettre en confiance notamment."

Puis c'est Xavier, actuellement en France mais lui aussi ancien de la Silicon Valley (un hasard ?), qui me transmet ce petit mot :

"Nous avons créé un lien vers votre site. N'hésitez pas à faire de même de votre côté (c'est fait, cf. "Liens" : Etre entrepreneur. Excellent site pourvu de nombreux "outils" pour les créateurs). Pour avoir vécu deux ans dans la Silicon Valley, je trouve votre initiative très intéressante. Il est important de fédérer tous ces Français créateurs de richesse à l'étranger. C'est un réseau porteur pour l'image de la France et un relai de confiance sur place... et pourtant, la grande majorité a le sentiment de ne pas être apprécié par la France. Bravo pour votre effort pour changer les mentalités..."

Et puis, Francine, de Belgique qui me félicite et se promet de parcourir souvent mon bloc-notes...

Mais pour l'instant, je n'ai pas encore de matière pour ouvrir la première page de l'Annuaire des créatrices et créateurs dans tel ou tel pays et présenter leurs affaires... La page "Annuaire..." indique la marche à suivre et les informations à me fournir pour renseigner les futures pages-pays de ce projet d'annuaire.

Merci de vous y rendre et de m'adresser vos éléments.

Amitié.

Voir les commentaires

50 - Rappel des diverses propositions

19 Février 2006, 23:13pm

Publié par GERARD

Che(è)r(e)s ami(e)s,

Je n'ai pas eu beaucoup de temps aujourd'hui pour mes lecteurs. Aussi vais-je me limiter à rappeler quelques propositions déjà faites pour lesquelles j'ai besoin de votre participation ou de votre soutien.

1) Réalisation d'un annuaire général des créatrices et créateurs français à l'étranger sous la forme d'une page par pays dans ce bloc-notes, avec brève présentation de vos entreprises : pour les modalités, voir l'ancien article "Publicité gratuite" rebaptisé "Annuaire des créatrices et créateurs français à l'étranger".

2) Recueil d'informations par pays sur les aides que ceux-ci accordent aux créateurs d'entreprises et d'emplois : pour les modalités, voir l'article "Aides étrangères à la création d'entreprises à l'étranger".

3) Recueil de vos expériences en matière d'association avec des partenaires locaux : voir l'article "Risques d'escroqueries, s'associer ou non ?".

4) Ouverture éventuelle d'une catégorie "Portraits" pour réunir vos "Lumières de vie" : voir l'article "Créateurs suisses à l'étranger".

5) Création d'un Club de Créateurs par pays : voir les articles "Promouvoir nos entreprises à l'étranger" et "Plan de mobilisation en faveur de l'exportation".

6) Invitation à mécènes pour le lancement des "Prix (français et européens) de l'Excellence à l'Etranger" : voir l'article "Des prix, oui, mais toujours pour l'export !".

7) Invitation lancée à la Direction générale du Trésor et de la politique économique pour le lancement d'un site public commun à toutes les Missions économiques permettant d'accéder à toutes leurs initiatives. Voir l'article "Un site commun aux Missions économiques".

8) Invitation lancée au MINEFI pour réécrire son décret portant attributions et organisation et prendre en compte les "entreprises à capitaux français" à l'étranger. Même article.

9) Invitation à vous, lectrices et lecteurs, pour me faire savoir les thèmes que vous apprécieriez que j'aborde dans les mois à venir. Voir l'article "Intérêts des créateurs à expatriés".

10) Recueil de vos avis sur la question des retraites et celle de la protection médicale. Voir les articles : "Retraite" et "Assurance maladie".

11) Réduction de vos frais de téléphone. Voir les articles "Réduire ses frais de téléphone" et "Téléphoner presque gratuitement".

12) Recueil de vos avis pour une réelle protection de vos biens industriels et commerciaux. Voir les articles "Protéger ses biens professionnels..." et "Protection des biens industriels et commerciaux".

13) Recueil de vos avis sur une assurance-prospection". Voir "Questionnaire sur l'assurance-prospection".

Pour ce que vous seuls pouvez m'apporter, je compte sur vous et vous remercie d'avance.

A demain... si vous le voulez bien !

  

Voir les commentaires

1 2 3 > >>