Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

286 - Votre feuille cadastrale, bientôt accessible !

30 Octobre 2006, 23:01pm

Publié par GERARD

Ce sera sur le site des finances, www.impots.gouv.fr

Environ 50 % des Françaises et Français créateurs à l'étranger sont propriétaires fonciers et/ou immobiliers en France.

Si c'est votre cas, vous pourrez, vraisemblablement l'an prochain, accéder gratuitement à votre feuille cadastrale.

En effet, avec le concours d'une société spécialisée, le ministère des Finances va mettre en ligne les 600.000 feuilles du cadastre français.

Elles devraient être accessibles à tous pour une simple consultation des plans. Pa contre, pour les acheter, une procédure d'inscription devrait être mise en oeuvre.

Cela pourrait être utile à quelques-uns d'entre-vous, très éloignés de votre mairie française.

Quand je disposerai de l'information sur la mise en ligne, je ne manquerai pas de vous la communiquer.

Très bonne journée à toutes et tous.  

Voir les commentaires

285 - Le Blog "Tour du Monde"

29 Octobre 2006, 23:23pm

Publié par GERARD

... Un petit bijou...

Si vous voulez avoir une idée de divers Etats dans lesquels vous pourriez envisager de  créer votre entreprise, si plus simplement vous souhaitez préparer un voyage pour vous rendre compte sur place des opportunités à saisir... alors, rendez vous ici :

http://tourdumonde.over-blog.com/

sur le site de Ludovic, grand voyageur, bon photographe, bon vidéographe...

Une vingtaine de pays visités, autant d'album et de vidéos. De quoi vous régaler les yeux et l'esprit.

Sans compter les détails pratiques tels que les coûts (certes, dans une solution du type routard).

Vous connaissez d'autres sites permettant de se faire une idée rapide d'un pays ou d'un autre ? Merci de m'en communiquer un "lien".

Bien à vous.

Voir les commentaires

284 - Créateur d'un cirque, chez lui, au Québec

29 Octobre 2006, 02:36am

Publié par GERARD

"Entrepreneur de l'année 2006 pour le Québec", il a développé un réseau mondial pour son Cirque du Soleil...

Le site "CNW Telbeq" nous décrit comme suit le vainqueur 2006 du Prix décerné par Ernst & Young :

"Guy Laliberté incarne à la fois passion, vision, innovation et ténacité. En deux décennies, il a fait d'un petit groupe d'artistes du Québec, le Cirque du Soleil, un phénomène planétaire, a déclaré François Dufresne, directeur du Grand Prix de l'Entrepreneur au Québec et associé d'Ernst & Young.

Chef de file du monde des affaires exceptionnel et courageux, Guy Laliberté se distingue par son engagement envers le développement social et culturel des collectivités au sein desquelles son entreprise évolue."


    Né à Québec, Guy Laliberté, accordéoniste, échassier et cracheur de feu, fonde le Cirque du Soleil en 1984, mélange théâtralisé des arts du cirque et de la rue. Il plonge très tôt dans le monde des affaires pour planifier et assurer la croissance de cette entreprise unique en son genre. Il convainc les institutions financières d'appuyer le projet et crée un réseau de partenaires aux quatre coins du monde pour permettre au Cirque du Soleil de rayonner à l'étranger.

Sans animaux sous son grand chapiteau, le Cirque du Soleil propose un cirque nouveau genre issu du métissage des cultures et des disciplines artistiques et acrobatiques, sur un fond de musique inédite.

Monsieur Laliberté guide l'équipe de concepteurs lors de la création de tous les spectacles et contribue ainsi à élever les arts du cirque au rang des grandes disciplines artistiques.

    En 1984, le Cirque du Soleil comptait 73 employés ; son effectif atteint aujourd'hui plus de 3 000 employés à l'échelle mondiale, dont environ 900 artistes. Près de 1 600 employés travaillent au siège social de la société mondiale à Montréal. Les employés et les artistes du Cirque du Soleil regroupent 40 nationalités et parlent 25 langues différentes. Plus de 50 millions de spectateurs partout dans le monde ont assisté à l'un des spectacles du Cirque du Soleil.

Outre les spectacles sur scène, l'entreprise a diversifié ses activités, créant des contenus originaux et innovateurs pour la télévision, les DVD et le cinéma, en plus d'accroître progressivement le nombre de ses activités sous licence, notamment des incursions dans les domaines de la mode, des jouets et des livres.

Le Cirque du Soleil a reçu de plus d'une centaine de prix et de récompenses qui ont été décernés par divers organismes pour l'originalité de ses spectacles et l'excellence de sa gestion.

    Le Cirque du Soleil verse un pour cent de ses revenus à des programmes d'action dans les domaines sociaux et culturels ciblant surtout la jeunesse.

En 1997, Guy Laliberté reçoit l'Ordre national du Québec, la plus haute distinction décernée par le gouvernement du Québec. En 2001, il est nommé Grand Montréalais par l'Académie des Grands Montréalais. Puis, en 2003, il est honoré par le groupe Condé Nast dans le cadre du Never Follow Program, qui rend hommage aux créateurs et aux innovateurs.

    A titre d'Entrepreneur de l'année du Québec, Guy Laliberté se mesurera à ses homologues du Pacifique, des Prairies, de l'Ontario et de l'Atlantique pour l'obtention du titre convoité d'Entrepreneur de l'année du Canada, dont l'annonce sera faite le 2 novembre 2006 à Ottawa.

En juin 2007, l'Entrepreneur de l'année du Canada et les lauréats de plus de 40 pays se disputeront le titre d'Entrepreneur de l'année mondial."

Qui n'aime le cirque ?

L'expérience de monsieur Guy Laliberté ("Liberté, j'aime ton nom...") nous montre que même dans un secteur ancien où rien ne semble pouvoir être inventé, il est possible d'innover.

Bravo l'artiste !

Voir les commentaires

283 - Miser sur l'Art, en Chine

27 Octobre 2006, 12:46pm

Publié par GERARD

... Cela semble aujourd'hui possible...

En effet, avec 320.000 millionnaires (en dollars US), le Chine verrait son marché de l'Art se développer rapidement prochainement.

C'est le pari que me suggère un article du journal Le Monde, que vous pourrez trouver ici :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3216,36-827887@51-827065,0.html

Quelques Françaises et Français à l'étranger vivent de ce secteur dans divers pays du monde, notamment au moyen de centre d'exposition ou galeries d'art.

Si l'article fait suite à une bonne analyse, c'est à Shanghaï qu'il faudrait investir.

Et cela me rappelle le développement fulgurant de la peinture au Viêt-Nam. Nombre de rue du la Vieille ville (aux cent rues) sont des galeries qui fonctionnent très bien et promeuvent la peinture viêtnamienne.

Je me souviens d'un consul qui achetait chaque semaine et envoyait ses toiles dans son pays (asiatique) d'origine. Probablement pour y achalander une galerie pour ses vieux jours.

La cote montait...

J'ai moi-même encouragé un merveilleux peintre, ancien de la troisième promotion de l'Ecole des Beaux-Arts d'Indochine, spécialiste de la peinture sur soie, grand admirateur des arts occidentaux et asiatiques. 

Avec le concours de notre service culturel, nous avons pu faire éditer l'ouvrage qu'il a écrit - et peint - à son retour de France (premier voyage à l'âge de 74 ans...) - et que j'ai eu le plaisir de dédicacer.

Il s'appelle Trân Dui. Si vous trouvez ses toiles, n'hésitez pas. Ses laques aussi mêlant technologies chinoise, japonaise et viêtnamienne.

Bonne journée et à bientôt.

Voir les commentaires

282 - Créateurs au MOZAMBIQUE

26 Octobre 2006, 19:45pm

Publié par GERARD

L'ami Sylvain est également passé au Mozambique

Et il y a rencontré Marc (un Français) et Sylvain (un Suisse).

1) Marc

Parcours plus qu'atypique que celui de Marc, ami des folles nuits parisiennes pendant un temps, puis qui rejoint l'entreprise familiale en Afrique du Sud et se lance ensuite dans la promotion d'un projet - au Mozambique - de culture d'une plante "miraculeuse" pour sauver du paludisme...

Atypique aussi par les multiples embuches qu'il rencontre... Je lui souhaite de continuer à relever le défi et d'y parvenir. Les besoins sont immenses, les médicaments habituels sont trop onéreux pour les millions d'enfants et d'adultes qui meurent de cette maladie pourtant bien connue.

2) Sylvain

Autre parcours atypique et non encore terminé car Sylvain, banquier en Suisse, prépare à distance et pendant ses congés, avec un associé du pays, le Mozambique, un Bed and Breakfast pour globe-trotters. Se destine-t-il à s'installer un jour définitivement dans ce pays qui l'a conquis ? L'article de Sylvain (l'autre, celui qui, sensibilisé par l'Etude que j'ai conduite pour le CES - voir premier de mes Liens en haut à droite - a décidé pendant un an de rencontrer ces créatrices et créateurs à l'étranger) ne le dit pas.

PS : il y a cependant une petite phrase qui ne me plaît pas dans cet article. Sauriez-vous me dire laquelle ?

Pour lire ces articles, toujours la même adresse :

http://www.lemondeestanous.net/

catégorie "Tour du Monde", rubrique "Mozambique".

A demain.

 

Voir les commentaires

281 - Créateurs en AUSTRALIE

25 Octobre 2006, 14:47pm

Publié par GERARD

Ils sont deux créateurs, rencontrés par Sylvain...

Mais auparavant, permettez-moi d'ajouter deux blogs en français, sur le Japon. C'est Christophe, de Saint-Pétersbourg qui nous les indique.

http://mon-japon.over-blog.com/

et :

http://www.lejapon.fr/

Je suis allé les visiter. Ils sont excellents !

Et de vous donner le lien pour le "deuxième débat" pour ceux que cela intéresse et qui n'ont pas pu le suivre en direct :

http://www.publicsenat.fr/accueil/ 

Revenons maintenant à l'Australie pour vous présenter ces deux compatriotes créateurs.

1) Corinne et Gérald

Voici encore des parcours très typique, pour Corinne et pour Gérard. Ayant effectué son service en volontariat auprès du Poste d'Expansion Economique en Australie, Gérard y reviendra pour un employeur européen. Puis le secteur de la laine étant en chute... il devient responsable du marketing d'une société d'ingénierie pour le cinéma.

Pendant ce temps, son épouse Corinne, tout d'abord employée d'une société de recrutement... crée sa propre entreprise de recrutement, spécialisée dans le mulilinguisme...

Une double réussite.

2) Michel-Henry

Quant à Michel-Henry, il a connu l'Australie en qualité d'attaché commercial auprès de notre ambassade...

Enchanté par ce pays, il y est resté et dirige aujourd'hui son entreprise qui compte plusieurs centaines de personnes en qualité d'importateur-grossiste de produits français (ses débuts) et européens (aujourd'hui, 30 ans après).

Trè beau parcours aussi.

Vous pouvez accéder aux articles de Sylvain, ici :

http://www.lemondeestanous.net/

Sur la page Australie, vous trouverez des liens avec ces créatrice (Corinne) et créateur (Michel-Henry) compatriotes.

Bien à vous.

 

Voir les commentaires

280 - Sites en français sur le JAPON

24 Octobre 2006, 20:55pm

Publié par GERARD

Les sites français sur le Japon fleurissent...

Certains viennent de faire l'objet de toute l'attention du Journal "Le Monde". Je vous donne leurs liens ci-dessous.

Et tout d'abord le "Journal de résidence" de Lionel au Japon :

http://tokyo.blog.lemonde.fr/

Puis celui de Pierre :

http://pipoaujapon.blog.lemonde.fr/

Et enfin, celui de Bégnine :

http://aietben.blog.lemonde.fr/

De natures très différentes, ces trois sites réunis donnent un bon aperçu de ce que peut être la vie au Japon pour un compatriote s'intéssant à ce pays.

Bonne lecture. Demain, j'espère être en mesure de vous recommander quelques profils de créateurs en Australie.

Voir les commentaires

279 - Créateurs en AFRIQUE DU SUD

22 Octobre 2006, 22:10pm

Publié par GERARD

Le projet annoncé de tour du monde des créateurs français à l'étranger de Sylvain se réalise...

En Afrique du Sud, il a rencontré et nous a dressé le portrait de 6 créateurs.

1) Celui de Stefan

qui, né en Afrique, y est revenu comme salarié après un parcours étudiant mouvementé et un mariage avec une épouse sud-africaine, puis a créé sa propre société d'Inspection technique qui, à condition d'avoir plusieurs "filets", est aujourd'hui "l'entreprise des contrôles techniques" du pays, diversifiée et installée dans une dizaine de pays en Afrique.

2) Celui d'Armand

Armand a également vécu quelques années de sa jeunesse à Madagascar cette fois. Revenu, lui aussi, en Afrique comme salarié d'un importateur spécialisé en équipements électriques, il se lance à son tour sur ce créneau, puis se diversifie dans l'exportation de produits sud-africains... Une belle réussite également...

3) Celui de Henry

Parcours étonnant aussi que celui de Henry qui, gravitant autour de la Direction de Relations éonomiques cxtérieures et s'occupant de l'Irlande, a actualisé une étude en Afrique du Sud... et y est retourné en qualité de salarié avant que de passer ensuite son temps à monter des partenariats d'entreprises dans des domaines de pointe (dont le nucléaire...).

4) Celui de Sébastien

Passionné de sport et de mercatique, après deux tentatives malheureuses en Australie (petits boulots) et en Namibie (salarié dans le tourisme), Sébastien, de salarié dans ce même secteur à Captown, décide de créer à destination d'une autre clietèle, sa propre agence avec son ancien patron. 30 employés aujourd'hui et l'espoir de marier sport et meratique avec les prochain Jeux...

5) Celui d'Olivier

Gestionnaire de péniches à Paris, un jour, il plaque tout, séduit  la fois par Captown où il allait souvent en vacances et sollicité depuis déjà quelque tems par un futur partnaire. Echecs divers puis guide touristique, il multiplie alors des affaires personnelles dans ce secteur puis (et) dans le vin, avec une innovation commerciale prometteuse...

6) Celui d'Eudes

Un parcours radicalement différent que celui d'Eudes, décrit comme un personnage fascinant, forçant le respect ! Séropositif lui-même, ancien vice-président d'Act-Up Paris, sexologue hospitalier, Eudes gagne l'Afrique du Sud et se consacre à la création d'une société devant former et employer des séropositifs dans les métiers du bâtiment... Chapeau bas !

Si ces parcours de créateurs en Afrique du Sud peuvent vous inspirer... allez cliquer sur les Liens marqués "Suite" qui se trouvent sur la page ci-dessous, pour en savoir plus :

http://www.lemondeestanous.net/

Bien à vous.

 

Voir les commentaires

278 - Le rire peut faire "affaires"

22 Octobre 2006, 02:50am

Publié par GERARD

C'est le pari fait par le Congo

Lorsque je vivais à Brazzaville, ce type de Festival n'existait pas. Apparemment, selon "Congoplus.info", cela a changé depuis deux ans puisque, cette année sera celle du troisième festival du rire à Brazzaville.

C'est l'Union des Femmes artistes du pays qui organise l'événement.

Et de cette petite information que vous pourrez trouver développée ici :

http://www.congoplus.info/tout_larticle.php?id_article=1264

je tire une leçon. L'organisation de festivals peut être l'objet d'une entreprise. Et je repense en effet à de nombreuses villes en France, qui, il y a 30 ou 40 ans, ne connaissaient pas ce genre d'activité, mais qui, aujourd'hui, sont renommées et accueillent chaque année un festival qui, au fil du temps, devient une réelle activité économique productive.

Je pense au Festival du cinéma anglais à Dinard, dont j'ai suivi les débuts ; je pense au "Quai des Bulles" à Saint-Malo, tout aussi réputé aujourd'hui.

Et la leçon que je retiens est que, dans de très nombreuses villes du monde ou résident des créatrices et créateurs français, il y a place pour développer ce type d'affaires si l'on en a les compétences. Reste à trouver le bon créneau qui, avec le temps, ethousiasmera les habitants du pays d'accueil, puis d'autres des pays voisins

Bien à vous.

Voir les commentaires

277 - Les Français à l'étranger...

20 Octobre 2006, 22:31pm

Publié par GERARD

Le Rapport 2006 du Directeur des Français à l'étranger et des étrangers en France

Publié traditionnellement début septembre, à l'occasion de la réunion plénière de l'Assemblée des Français à l'étranger, le Rapport de monsieur le directeur des Français à l'étranger et des étrangers en France ne concerne que les premiers.

Comme l'annonce le site de l'AFE, son cru 2006 se présente come suit : 


  La Direction des Français à l'étranger et des étrangers en France
  Assurer la représentation des Français établis hors de France
  Veiller à la sécurité des Français à l'étranger (cliquer ici)

  Construire un service consulaire tourné vers l'avenir (cliquer ici)

  Développer les conditions les plus favorables aux Français à l'étranger

  première partie
(cliquer ici)
  deuxième partie (cliquer ici)
  troisième partie (cliquer ici)


Annexes

  1 - Textes législatifs et règlementaires
(cliquer ici)
  2 - Statistiques sur les Français à l'étranger (cliquer ici)
  3 - Elections (cliquer ici)
  4 - Emploi et formation professionnelle (cliquer ici)

Si ces liens ne fontionnaient pas, vous pourrez les retrouver ici :

http://www.assemblee-afe.fr/article.php3?id_article=62

Il rend compte des activités de la DFAE au cours de l'année écoulée. Cependant, à la différence des années antérieures, l'annexe 2 relative aux statistiques sur les Français à l'étranger, ne porte plus que sur les "enregistrés" anciennement appelés "immatriculés".

De plus, il nécessite de télécharger les parties une à une, ce qui n'est pas très pratique. Vous y trouverez cependant de nombreuse informations.

Personnellement, je regrette également que le Rapport de la plénière de l'Assemblée qui s'est tenue début septembre n'y figure pas avec ses débats, ses voeux et les réponses apportées par le gouvernement ou les administrations concernées.

Bien à vous.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>