Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

476 - Retraites des Français ayant travaillé au CONGO

8 Mai 2007, 22:01pm

Publié par gerardja

Quelques nouvelles données par le Minitère des Affaires Etrangères...

Sur son site, le MAE donne les nouvelles suivantes :  

"Pensions des ressortissants français ayant exercé une activité professionnelle au Congo

Une mission d’audit menée en partenariat par le Ministère des Affaires Etrangères et les autorités congolaises se déroule actuellement au Congo, dans le but de régler la question de la liquidation et du paiement des pensions des ressortissants français ayant exercé au Congo. Cet audit est confié au cabinet PricewaterhouseCoopers.

Les ressortissants français qui éprouveraient des problèmes à faire valoir leur droit à pension ou à obtenir la liquidation / paiement de leurs pensions sont donc invités, s’ils ne l’ont pas déjà fait soit auprès du CLEISS soit auprès des associations représentatives, à signaler leur situation et à apporter tous les éléments de preuve à leur disposition sur leur activité professionnelle au Congo.

Si vous êtes une personne résidant au Congo, vous pouvez déposer votre dossier au service consulaire de l’Ambassade de France au Congo à l’adresse suivante :

* Service consulaire de l’Ambassade de France au Congo, rue Alfassa, BP 2089, Brazzaville - Congo. Personne référente : laurent.soublin@diplomatie.gouv.fr

Si vous êtes une personne ne résidant pas au Congo, vous pouvez envoyer votre dossier au :

* Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale (CLEISS), Service juridique, 11 rue de la Tour des Dames, 75436 Paris Cedex 09 (webmestre@cleiss.fr)

Les dossiers doivent parvenir dans les meilleurs délais et en tout état de cause avant le 15 mars pour être traités. Seuls les dossiers apportant des éléments de preuve sur l’activité au Congo seront examinés."

Ce n'est maheureusement pas la première fois que notre gouvernement, à défaut d'adopter une politique de "compensation", lance une mission d'enquête, d'information ou d'audit pour tenter de résoudre la question du versement effectif des salaires différés - ou retraites - des cotisants Français au Congo ou dans d'autres pays, aujourd'hui à la retraite.

Or, les Caisses concernées ayant généralement déposé leurs fonds au Trésor public de leur Etat, celui-ci a largement emprunté ces fonds et a bien des difficultés à les rendre à leurs légitimes ayants droit.

C'est une politique de fermeté dans nos rapports de coopération qui est aujourd'hui nécessaire !

Bien à vous.

 

Commenter cet article