Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

516 - Créateurs au BRESIL (2)

25 Juin 2007, 22:00pm

Publié par gerardja

Cette fois, c'est Eric que Sylvain a croisé, toujours à Sao Paulo...

Comme beaucoup d'autres créateurs à l'étranger, Eric a commencé comme coopérant du service national en entreprise... au Brésil, après une école de commerce et une formation gestion de production aux Arts et Métiers.

Comme beaucoup d'autres créateurs, il y rencontre la future mère de ses enfants, brésilienne, procureure.

Puis c'est le retour en France et cinq années de travail comme cadre dans la société familiale. Il y est rejoint par sa compagne puis... décide de la suivre au Brésil.

Ne parvenant pas à retrouver un emploi il songe alors à créer son affaire. Après bien des réflexions et des recherches (deux années quand même), c'est vers le jeu et plus exactement les jeux du monde qu'il se dirige.

L'an dernier, il présente sa première mallette contenant ses 10 premiers jeux, fabriqués sur place, au plus important salon de jeux d'Amérique latine. 

Puis c'est lors d'une autre salon, une salon de l'éducation qu'il fait la rencontre de son premier gros client. Et l'affaire démarre. 

Dans ce secteur très particulier, il est intéressant de découvrir ces premières étapes dans son approche clientèle. C'est ici que vous pourrez le faire :
http://entrepreneursfrancais.zumablog.com/index.php?sujet_id=5592

Il présente son entreprise et ses jeux sur son site - pour l'instant en construction avec quelques problèmes à corriger comme celui des trois langues annoncées - à cette page :
http://www.ludensspirit.com/

Eric est un de nos assez rares créateurs à l'étranger qui exerce ses compétences dans le domaine de la production. Il doit certainement le début de sa réussite à son sens de l'observation et à sa tenacité. 

Un exemple pour le jeunes même si - il convient de le noter -, il a pu et su prendre largement son temps pour préparer son projet et s'il a pu investir des sommes relativement importantes.

Bien à vous.

Commenter cet article