Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

546 - Et si nous nous inspirions de la TUNISIE pour développer nos exportations ?

25 Juillet 2007, 22:00pm

Publié par gerardja

La Tunisie compte désormais en effet sur ses Tunisiens à l'extérieur pour développer ses exportations...

Je dois dire que c'est une excellente idée et que nos autorités gagneraient à en faire la base du futur et énième nouveau plan d'appui à nos exportations.

L'article de "Tunisia Online", repris ici
http://fr.allafrica.com/stories/200707231709.html
par "Allafrica.com" explique le projet comme suit :

"Une rencontre de partenariat entre les producteurs tunisiens et leurs homologues hommes d'affaires et commerçants résidant à l'étranger, s'est tenue, lundi à Tunis, à l'initiative du Centre de promotion des exportations (CEPEX) et l'Office des Tunisiens à l'étranger.

Cette rencontre qui se tient en marge de la /semaine des journées ouvertes/ organisée, du 23 au 28 juillet par le CEPEX, est de faciliter le contact entre les professionnels tunisiens résidant à l'étranger et leurs homologues en Tunisie, l'objectif étant de les impliquer davantage dans l'effort national d'exportation.

M. Youssef Neji, directeur général du CEPEX, a souligné, à cette occasion, que l'exportation est un choix national que toutes les catégories de la société tunisienne sont appelées à concrétiser.

Le responsable a invité les tunisiens résidant à l'étranger à consolider leur rôle dans la promotion de ce secteur.

Pour ce faire, a-t-il dit, il y a lieu de mettre à profit les opportunités d'intégration dans les circuits de distribution à l'étranger, d'investir en Tunisie, notamment dans les secteurs innovants, et de créer des projets de partenariat avec des tunisiens ou des étrangers.

M. Neji a, par ailleurs, exprimé la volonté du centre de mettre à la disposition des tunisiens à l'étranger toutes les informations nécessaires relatives aux mécanismes d'incitation existants, l'objectif étant de les encourager à investir, à créer des projets et à consolider l'exportation.

Le programme de cette rencontre comporte des interventions sur "les contrats de production et les systèmes de qualité", "les systèmes de financement et de garantie du commerce extérieur", "la politique nationale relative au secteur de l'exportation" et "les orientations générales et les mécanismes d'appui".

Je salue cette initiative et encourage vivement notre gouvernement à prendre en compte l'existence des quelques 250 à 300.000 compatriotes créatrices et créateurs à l'étranger, le fait que la moitié d'entre-eux importe des biens et services français et pourraient certainement faire beaucoup mieux encore. A cela, une et une seule condition : que le réseau pour l'instant virtuel qu'ils constituent deviennent réel et soit mobilisé pour développer encore nos exportations.

Je ne doute pas un instant qu'en les prenant en considération, qu'en promouvant quelques mesures peu coûteuses susceptibles de les intéresser, qu'en leur marquant une certaine estime, ils réussiront là où tous les précédents plans ont échoué.

A demain.

Commenter cet article