Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

35 - Un site commun aux missions économiques ?

3 Février 2006, 00:55am

Publié par GERARD

POUR CONNAÎTRE LES HEUREUSES INITIATIVES DES MISSIONS ECONOMIQUES (ME)

A la suite de mon article d'hier, Christophe se demande si les ME françaises ne pourraient pas alimenter un site ou un blog commun visant à faire connaître leurs initiatives commerciales.

Cela me semble en effet une excellente suggestion car, dans l'état actuel des choses, pour repérer les idées commerciales novatrices des ME... il faut parcourir le site de chacune d'entre-elles. Et elles sont au nombre de 156 !

J'encourage donc vivement la Direction générale du Trésor et de la politique économique (DGTPE, qui a absorbé la DREE en 2004) à mettre en oeuvre cette suggestion.

Je note cependant qu'elle n'a toujours pas vocation à appuyer les "entreprises à capitaux" français à l'étranger, mais seulement, comme le prévoit le Décret n° 2004-1203 du 15 novembre 2004 "portant création d'une direction générale du Trésor et de la politique économique au ministère de l'économie, des finances et de l'industrie" et selon les pratiques généralement établies, les entreprises purement françaises qui exportent, qui s'intallent ou sont installées à l'étranger. 

Ses missions sont définies comme suit :

Article 2


La direction générale du Trésor et de la politique économique exerce les missions suivantes :

1° Elle élabore les prévisions économiques pour la France et son environnement international et assure l'analyse et le conseil sur les politiques macro-économiques et les questions économiques et financières européennes, en particulier en matière de coordination des politiques économiques ;

2° Elle remplit une fonction de conseil et de prévision pour la conduite des politiques publiques en France dans les domaines des finances publiques, des questions sociales et de l'emploi et des politiques sectorielles ;

3° Elle participe à l'élaboration et à la mise en oeuvre de la régulation des institutions financières, des entreprises et intermédiaires d'assurance, ainsi que de la politique de régulation de l'épargne, de l'investissement et des marchés financiers et de la politique de financement des entreprise et du logement ;

4° Elle est chargée des questions économiques, financières et commerciales internationales sur le plan multilatéral et bilatéral et contribue à la politique d'aide au développement ;

5° Elle soutient le développement international des entreprises ;

6° Elle gère la trésorerie et la dette de l'Etat ;

7° Elle veille dans les entreprises et autres organismes qui entrent dans son champ de compétence aux intérêts patrimoniaux de l'Etat ;

8° Elle assure le secrétariat de la commission économique de la nation, de la conférence économique annuelle et de l'observatoire économique de l'achat public.

Pour l'exercice de l'ensemble de ses missions, elle dispose des services prévus par le décret n° 82-762 du 6 septembre 1982 portant création des directions régionales du commerce extérieur et par les articles 1er à 4 du décret du 3 mai 2002 susvisé et en assure la gestion.

Quant aux ME elles-mêmes, leurs missions sont définies comme suit par le Décret n° 2002-772 du 3 mai 2002 "relatif à l'organisation des services à l'étranger du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie" :

Article 1


Le ministère de l'économie, des finances et de l'industrie comprend des services à l'étranger dont la mission est d'informer l'Etat, les collectivités publiques et les entreprises sur l'ensemble des questions économiques, commerciales et financières internationales et de défendre et promouvoir dans ces domaines les intérêts de la France à l'étranger. Ces services comprennent des missions économiques ainsi que des services attachés à l'administrateur auprès d'une institution financière internationale, à la délégation permanente auprès de l'Organisation mondiale du commerce ou à une représentation permanente auprès d'une organisation internationale.

J'invite la DGTPE à réécrire ce décret ou à l'interpréter en sorte que la défense et la promotion des intérêts économiques, commerciaux et financiers internationaux de la France à l'étranger comprenne aussi la connaissance et l'appui au développement des "entreprises à capitaux français" à l'étranger, certes plus modestes que les filiales des Groupes français, mais qui n'en sont pas moins environ 10 fois plus nombreuses et contribuent par leur insertion sociale, par leurs importations et par leurs conseils... à l'exportation de biens et technologies provenant de notre pays.

Pour illustrer son propos, Christophe me signale l'initiative "Vitrines françaises" de la ME de Saint-Pétersbourg qui, si elle concerne d'abord les Groupes français, associe au moins aux manifestations les restaurateurs français de la place. Des détails peuvent être obtenus à l'adresse suivante :

http://www.vitrines-francaises.com/version_francaise/default.asp

En attendant que ce site ou blog commun aux diverses ME existe et recense leurs diverses initiatives et puisse inspirer d'autres ME ou directement nos créatrices et créateurs français à l'étranger, je suis à votre disposition pour faire connaître celles que vous pourriez m'indiquer (soit par l'insertion d'un commentaire ci-dessous, soit par un message à mon adresse de messagerie personnelle qui figure en bas de cette page).

Bien à vous.

Commenter cet article