Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

39 - Créer son entreprise à l'étranger

6 Février 2006, 23:36pm

Publié par GERARD

VOUS ÊTES JEUNE, VOUS DESIREZ SAVOIR COMMENT CREER VOTRE ENTREPRISE A L'ETRANGER...

Si ce bloc-note est entièrement dédié aux créatrices et créateurs de leurs propres affaires à l'étranger, il peut évidemment être parcouru par de jeunes futurs créateurs à la recherche d'idées et de conseils.

Aujourd'hui je vais tenter de répondre à la question suivante : comment les 200 à 300.000 Françaises et Français à la tête de leur entreprise à l'étranger ont-il fait ?

A l'évidence, les parcours sont variés et dépendent beaucoup des continents et pays où ils se sont implantés. L'étude du CES "Un atout pour notre pays..." (en tête des "Liens" ) permet cependant de dégager un parcours-type.

1) Ils sont en grande majorité partis à l'étranger comme salariés d'une entreprise. Les plus jeunes ont souvent effectué à l'étranger un service national en coopération ou, depuis quelques années, un volontariat en entreprise ou en administration, ou encore un stage au cours de leurs études.

2) C'est pendant leur "salariat" à l'étranger ou à l'issue de leur contrat ou séjour, qu'ils disent "avoir saisi une opportunité" et créé leur première affaire.

3) Aujourd'hui, un nombre important d'entre-eux sont des "multicréateurs".

4) La plupart ont un niveau scolaire et universitaire élevé.

5) Presque tous parlent 2 ou 3 autres langues que le Français.

Bien entendu, dans les anciennes colonies, beaucoup de créateurs y sont nés et ont repris ou transformé, ou développé les affaires familiales.

Dès lors, si vous avez le projet de créer à l'étranger, comment vous y prendre ?

Je crois qu'aucune créatrice ou aucun créateur ne me démentira si je recommande aux jeunes de procéder comme suit : poursuivre ses études aussi loin que possible (mastère et/ou doctorat et stages dans la région d'implantation envisagée) ; outre l'anglais, étudier une ou deux langues de la région qui vous intéresse (je rappelle que nos créateurs - qui sont presque tous à l'aise en anglais - parlent aussi le thaï en Thaïlande, le portugais au Brésil, le Coréen en Corée, le swahili en Afrique australe, le bambara au Mali, etc.) ; effectuez un Volontariat international en entreprise à l'étranger (VIE) ; faites-vous embaucher comme salarié sur place ou en Europe mais pour une expatriation immédiate ; puis... observez et saississez l'opportunité qui ne manquera pas de se présenter si vous êtes bon observateur.

Ces opportunités peuvent être très diverses : cela dépend de vous, du marché, des suggestions amies... Un des cas les plus originaux que j'ai pu observer a été le rachat de la filiale dans laquelle tranvaillait le futur entrepreneur !

Vous en connaisez d'autres ? Faites-m'en part. Cela peut être utile pour les jeunes.

Bien à vous.

Commenter cet article