Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

718 - Créateur au Cambodge...

24 Avril 2008, 22:00pm

Publié par gerardja

Frédéric est journaliste... mais aussi créateur d'une auberge qui attire nombre de clients ravis...

Rêvant très tôt d'entrer dans la police, il étudie le droit. C'est alors qu'un accident très douloureux le convainc vivre, c'est d'abord découvrir le monde. 

Salarié en qualité de grand reporter, le voilà en Australie. Puis à Singapour. 

Retour en France pour boucler ses études de droit et tenter les concours pour devenir journaliste. Echec total ! Mais cela ne le décourage pas. Il entre néanmoins au "Midi Libre" et apprend le métier sous tous ses aspects.

Il y a quatorze ans, le voilà parti au Viêt-Nam où il rejoint un ami. Il enseigne parallèlement à un salariat pour une agence de presse française. Un an plus tard, le voilà reporter de guerre, au Cambodge. Pour la même agence, un grand hebdomadaire et un journal local. 

Ses photos font le tour du monde. Ses premiers livres aussi, un roman, une courte biographie. Mais il lui faut alors se stabiliser. Il épouse une jeune fille du pays et s'intalle à Siam Reap, chez elle.

Les idées s'enchaînent alors. Sur la suggestion d'uncompatriote, c'est d'abord un guide touristique gratuit qu'ils montent tous les deux. C'est le bon moment. Grand succès.

Puis, sur celle d'un autre - cette fois un Cambodgien - qu'il associe à cette nouvelle affaire, les voilà trois pour monter une Guest House qui réjouit tous ceux qui y passent quelques jours.

Le "Pavillon d'Indochine" s'étend. Puis s'y ajoute un tout nouveau "Pavillon d'Orient"...

Et le succès est de nouveau au rendez-vous. Aujourd'hui, leur groupe emploie 80 personnes et réalise un chiffre d'affaires de 600.000 dollars !

Cela ne lui suffit pas. Il reprend la direction de la direction du "Cambodge Soir" auquel il apportait sa collaboration à son arrivée dans le pays.

"La chance ça se provoque !" dit-il.

Pour ses autres conseils, voir ici :

http://roulezjeunesse.unblog.fr/nos-entrepreneurs/frederic-et-le-pavillon-dindochine-cambodge/

Comme un créateur français sur deux à l'étranger, Frédérique cumule. Il cumule dans la création et regrette que les Françaises et les Français qui, comme lui, se lancent dans les affaires à l'étranger soient si peu connus et reconnus par notre pays.

Bien à vous.

Commenter cet article