Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

171 - Les réformes en principauté d'Andorre

4 Juillet 2006, 22:06pm

Publié par GERARD

La modernisation de l'économie andorrane

Comme prévu, monsieur le ministre des Finances de la Principauté d'Andorre présentait hier matin les principales réformes en cours concernant l'économie dans son pays.

Un petit déjeuner nous a permis hier de rencontrer S.E. madame l'ambassadeur d'Andorre en France qui accompagnait monsieur le ministre des finances de son gouvernement auquel s'étaient joints un conseiller de son cabinet et le directeur du tout nouveau "Bureau pour l'innovation entrepreneuriale".

Une demi-heure plus tard, madame l'Ambassadeur nous présentait la délégation et monsieur le ministre nous présentait les réformes en cours en vue de moderniser l'économie de la principauté (468 km² - environ 80.000 habitants dont 30.000 nationaux - trois systèmes d'enseignement : en castillan, en espagnol et en français).

Elles prévoient l'adoption en 2006 d'une loi moderne sur les sociétés, d'une loi favorisant les investissements étrangers et d'une loi sur la comptabilité pour la rendre conforme aux normes européennes et internationales.

Une deuxième étape en 2007 devrait conduire à une loi sur la fiscalité des entreprises (avec un BIC modéré) ainsi qu'une loi sur l'audit des comptes.

Avec ses collaborateurs, il nous présentait ensuite le Prix "Innovadors'06" que j'ai déjà succinctement évoqué ici.

Puis, pendant environ 25 minutes, l'ensemble de la délégation répondait aux questions posées par les participants (principalement des membres de cabinets français et des opérateurs économiques français o uétrangers).

Parmi les réponses apportées, retenons principalement que la réforme devrait se poursuivre dans les dix ans à venir pour élargir si possible à 100 % la posiblité de participations étrangères au capital des nouvelles entreprises dans les secteurs actuellement encore protégés (commerce, construction, hôtellerie et acquisition de biens immobiliers pour lesquels la participation maximale passera cette année de 33 à 49,9 %). 

La loi en cours devrait rendre possible dès cette année le 100 % dans les secteurs des industries et des services actuellement inexistants dans le tissu économique et notamment les nouvelles technologies et les autres activités innovantes.

Retenons aussi que, contrairement à Monaco, Andorre n'envisage pas de fiscalité sur les revenus personnels. Reste à clarifier la question des mouvements de capitaux et notamment des rapatriements de bénéfices. Ils seront possibles mais contrôlés à l'entrée comme à la sortie.

Notons aussi que des héliports devraient permettre prochainement de joindre les aéroports principaux voisins (mais quand même à 150 ou 180 km côté français ou espagnol, à une plate-forme héliportuaire en Andorre.

Et notons enfin que l'on peut devenir Andorran après 20 ans de séjour continu en Andorre ou ... 3 ans de mariage avec un(e) conjoint(e) andorran(e).

Pour ce qui est du concours qui se déroulera à l'automne, je vous redonne ici le lien avec le Cahier des charges dudit concours doté de 150.000 euros pour le premier prix (dont 100.000 en cash et 50.000 en services ou en nature).

Il se trouve ici :

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/21/16/49/cahier-des-charges-innovadors-06-french.pdf

Aux candidates et aux candidats, je souhaite bonne chance !

 

Commenter cet article