Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

196 - C'est au tour de la TUNISIE de s'intéresser à ses compétences à l'étranger

1 Août 2006, 22:07pm

Publié par GERARD

Pas encore les compétences entrepreneuriales, mais c'est un début...

C'est "AllAfraca.com" qui nous en informe, reprenant un article de "La Presse" de la façon suivante :

"30 Juillet 2006
Publié sur le web le 31 Juillet 2006

Un rôle grandissant dans le renforcement du partenariat dans l'enseignement supérieur

Le ministère de l'Enseignement supérieur a organisé hier à Hammamet-Sud la Conférence nationale des compétences tunisiennes à l'étranger avec la participation de plusieurs professeurs universitaires, experts et chercheurs tunisiens résidents à l'étranger.

Cette conférence vise à faire participer ces compétences dans l'enseignement et les recherches dans les universités tunisiennes.

A l'ouverture de cette manifestation, M.Lazhar Bououni, ministre de l'Enseignement supérieur, a souligné le rôle dévolu aux compétences tunisiennes établies à l'étranger dans l'édification de la société du savoir et le renforcement du partenariat dans les domaines de l'enseignement supérieur et de l'économie de l'intelligence ainsi que le renforcement des efforts déployés par l'Etat en matière de création d'entreprises innovantes.

Il a mis en exergue l'attention particulière accordée par le Président Zine El Abidine Ben Ali à l'école, à l'université et à l'innovation technologique pour construire la nouvelle économie.

Evoquant les défis de la qualité que le secteur de l'enseignement supérieur doit relever au double plan national et international, le ministre a indiqué que le partenariat est devenu une notion élémentaire de l'enseignement supérieur.

Dans ce contexte, il a ajouté que les universités sont appelées à faire participer les professionnels dans la création de nouvelles filières d'enseignement supérieur et la mise en place de programmes de formation en collaboration avec les compétences tunisiennes à l'étranger notamment en ce qui concerne les licences appliquées, outre l'établissement d'un partenariat entre les professionnels et les universitaires.

Le ministre de l'Enseignement supérieur a précisé, dans ce cadre,que le programme électoral présidentiel a appelé à l'instauration d'un partenariat scientifique et technologique élargi avec l'étranger à travers la multiplication du nombre des diplômés et de la cotutelle des thèses de doctorat ainsi que le développement du partenariat dans les domaines de la recherche scientifique et l'innovation universitaire avec les laboratoires européens, outre la signature d'accords scientifiques et de recherche avec les pays d'Amérique du Nord et de l'Asie.

Par ailleurs, le ministre a souligné qu'en concrétisation des choix initiés par le Chef de l'Etat concernant le développement du système des diplômes universitaires dans notre pays afin qu'il soit en phase avec les normes nationales, l'on procédera à partir de la prochaine année universitaire à l'application du système "LMD" d'une manière progressive, pour le généraliser en 2008-2009, tout en prenant en considération les spécificités des établissements de l'enseignement supérieur.

Par la suite, M. Lazhar Bououni s'est félicité des efforts déployés par les compétences tunisiennes à l'étranger dans le cadre des conférences d'information et de sensibilisation organisées par le ministère à l'intention des professeurs de l'enseignement supérieur afin de leur permettre de tirer profit des expériences étrangères réussies dans le domaine de l'instauration du système "LMD".

Certes, cette "reconnissance" des compétences à l'extérieur ne concerne encore que le milieu universitaire. Mais je ne doute pas que, demain, comme le Maroc, la Tunisie élargira cette reconnaissance à ses ressortissants, créatrices et créateurs d'entreprises à capitaux tunisiens à l'étranger.

J'espère que la France ne tardera pas à faire de même.

Vous trouverez AllAfrica, ici :

http://fr.allafrica.com/stories/200607311413.html

A bientôt.

Commenter cet article