Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

213 - Une priorité, l'exportation des compétences entrepreneuriales !

18 Août 2006, 22:18pm

Publié par GERARD

La TUNISIE fait de l'exportation de ses compétences, une priorité. Ne pourrions-nous nous en inspirer en appuyant nos créatrices et créateurs à l'étranger ?

"La Tunisie a fait des compétences tunisiennes à l’étranger un produit d’exportation, qui s’inscrit dans une politique de coopération. D’ailleurs, le conseil ministériel du jeudi 27 juillet a donné sa pleine mesure à cette stratégie à travers d’importantes mesures :

1/ Conforter la présence des compétences tunisiennes à l’étranger, aussi bien dans les marchés traditionnels que nouveaux, à travers la multiplication des opérations de prospection des opportunités d’emplois, et accroître la qualification des candidats et adopter leur formation aux normes internationales.

2/ Réaliser une étude prospective, pour mieux connaître les besoins futurs des marchés extérieurs.

3/ Aider les entreprises tunisiennes de services à s’implanter dans les marchés émetteurs, dans le cadre du renforcement de l’exportation des services et de la réalisation ou de la gestion des projets, en employant des cadres tunisiens."

C'est "TB" qui l'affirme dans un article publié sur "Webmanager.com", site tunisien très varié, à cette adresse :

http://www.webmanagercenter.com/management/article.php?id=17602

L'expérience et la réussite globale des créatrices et créateurs français à l'étranger, dans de très nombreux domaines et pas seulement - mais aussi - celui de la restauration (pour plus de précisions, relire l'étude du Conseil économique et social qui se trouve en premier Lien en haut à droite) justifierait que notre pays inscrive la reconnaissanc, l'encouragement et l'appui à ces compatriotes au rang de priorité de sa politique de relations économiques, sociales et culturelles avec l'ensemble des pays du monde.

Ce jour viendra... n'en doutons pas !

Bien à vous.


Commenter cet article