Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

249 - Une association de créateurs viêtnamiens à l'étranger ?

23 Septembre 2006, 22:01pm

Publié par GERARD

A son tour, le Viêt Nam s'intéresse à ses créatrices et créateurs à l'étranger...

Ils constituent "Une immense ressource à mobiliser" selon le titre de l'article de monsieur Vuong Linh pour le Courrier du V-N.

Récemment réunis à Dà Nang (anicennement Tourane), ils sont depuis quelques années encouragés à créer dans leur pays d'origine.

Et cette année, selon le journaliste Lê Hà pour le même journal, ils envisagent de créer une association.

Une initiative de ce type saurait-elle réunir les créatrices et créateurs français à l'étranger, les faire connaître et défendre leurs intérêts ? Je vous pose la question.

Ci-dessous, les deux articles relatifs aux entrepreneurs viêtnamiens à l'étranger...

Bien à vous.

 

 


"Valoriser les potentialités des entreprises vietnamiennes à l'étranger dans la phase d'édification, de développement nationaux et d'intégration internationale ", tel est le thème d'une conférence de 2 jours qui a débuté hier dans la ville de Dà Nang (Centre).
Les 200 participants sont des businessmen Viêt kiêu menant des affaires au Vietnam ou travaillant à l'étranger. Ils sont tenus au courant des politiques nationales, notamment en matière d'investissement étranger, de nouvelles opportunités, des principaux secteurs en attente de capitaux, de la réforme administrative dans les formalités douanières, de l'immigration..., ainsi que des options du PC et de l'État vietnamiens à leur égard. Les participants débattront des opportunités et défis pour le Vietnam de son entrée à l'OMC et de son intégration à l'économie internationale...
Nguyên Xuân Phuc, chef adjoint permanent du cabinet gouvernemental, a apprécié l'initiative du Comité des Vietnamiens d'outre-mer d'organiser cette conférence. "Le Parti et l'État considèrent toujours les Viêt kiêu comme faisant partie intégrante du bloc d'union national", a-t-il affirmé. La communauté des hommes d'affaires et intellectuels Viêt kiêu est forte en terme de ressources humaines et de capitaux, et peut jouer le rôle de passerelle entre les Vietnamiens du pays et ceux de
l'étranger, a-t-il dit.
Selon le ministère du Plan et de l'Investissement, le pays recense actuellement 1.465 projets de Viêt kiêu, d'un fonds total de 4.925 milliards de dôngs, concentrés dans les services et la production. Avec 674 projets, les Viêt kiêu des États-Unis arrivent en tête, suivis de ceux d'Allemagne et d'Australie. Ces projets ont créé plus de 7.000 emplois. Par ailleurs, les Viêt kiêu ont envoyé dans leur pays d'origine près de 16 milliards de dollars entre 2001 et 2005.

Vuong Linh/CVN
( 22/09/06 )

 

"Valoriser le potentiel vietnamien d'outre-mer pour l'édification, le développement national et l'intégration à l'économie internationale" était au centre des débats de la conférence (1re édition) qui devra prendre fin le 22 septembre à Dà Nang (Centre)
Le vice-président du Comité des Vietnamiens résidant à l'étranger, Trân Quang Hoan, a qualifié la conférence d'"opportunité d'envergure" pour les entrepreneurs et hommes d'affaires Viêt kiêu afin de procéder à des échanges d'expérience dans le commerce et l'investissement. Ils ont été informés des nouvelles politiques concernant l'environnement commercial et d'investissement ainsi que des orientations de l'État et du gouvernement pour les 10 premières années du nouveau siècle, et des résultats de plus de 2 décennies de Dôi moi. Quant à Ta Quang Ngoc, directeur du Département des relations économiques, des sciences et de la technologie du Comité des Vietnamiens résidant à l'étranger, il a informé que ceux-ci étaient présents dans 90 pays et territoires étrangers, surtout parmi les économies développées d'Europe centrale et occidentale, ainsi qu'en Amérique du Nord. Environ 1.600 entrepreneurs appartenant à cette communauté déploient maintenant des projets d'investissement dans 31 des 64 villes et provinces du pays. Il a fait part de la quantité "allant croissante" des devises étrangères transférées dans le pays, lesquelles "ne correspondaient pas aux potentialités" de la communauté des Vietnamiens à l'étranger. Selon M.Ngoc, les problèmes concernant la stagnation de certaines exportations ces dernières années ainsi que dans l'accomplissement des formalités administratives, dont l'enregistrement de résidence provisoire, étaient éclaircis.
Le Comité des Vietnamiens résidant à l'étranger, en tant que lien entre ses membres et les entreprises et hommes d'affaires vietnamiens, a proposé la création de l'Association des entreprises vietnamiennes à l'étranger vers la fin de ce mois. Treize entreprises Viêt kiêu sont disposées à participer au comité de sensibilisation auprès des compagnies pour leur adhésion au Club des entreprises Viêt kiêu de Hô Chi Minh-Ville, ainsi qu'en Ukraine et aux États-Unis.
Cette conférence a permis de renforcer la prise de conscience face à l'intérêt des investissements pour le développement du pays natal et les profits, passés, actuels et futurs engendrés par leurs placements.
Deux ateliers ont été organisés dans le cadre de la conférence. L'un porte sur les impacts des investissements Viêt kiêu en période d'intégration à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), et l'autre sur les nouvelles opportunités d'exportations de marchandises, de développement commercial ainsi que de développement des activités prestataires (surtout les nouvelles possibilités de mise en place des canaux de distribution en ligne, de fourniture d'informations sur les marchés et d'environnement législatif).
Placé sous le patronage du Comité des vietnamiens résidant à l'étranger, du ministère des Affaires étrangères en collaboration avec la Chambre de Commerce et d'Industrie du Vietnam (VCCI) et du ministère du Plan et de l'Investissement, l'événement a réuni la participation de plus 250 délégués. Ces derniers représentaient 80 entreprises Viêt kiêu opérant dans le pays, une quarantaine d'entreprises vietnamiennes de 25 pays et territoires étrangers ainsi qu'une soixantaine d'établissements domestiques. Des responsables d'une quinzaine de villes et provinces y sont intervenus.

Lê Hà/CVN

Commenter cet article