Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

273 - Deux secteurs intéressants pour développer des affaires au VIETNAM

16 Octobre 2006, 22:01pm

Publié par GERARD

Le tourisme et la pharmacie...

Selon monsieur Lê Hà, pour le Courrier du Viêtnam, c'est la petite et très ancienne ville de Hôi An (vieux et plaisant port de commerce avec le Japon) qui a reçu ces derniers jours le Groupe de travail sur le tourisme de l'APEC structure de coopération économique pour l'Asie-Pacifique réunissant 21 pays-membres) chargé de préparer une "Déclaration de Hôi An" qu'étudient en ce moment même la quatrième conférence ministérielle du tourisme de l'APEC, déclaration devant constituer une véritable Charte du Tourisme de cette organsation économique.

Celle-ci devrait devenir un outil de promotion du tourisme régional susceptible notamment de contribuer au développement des économies et à la promotion des échanges culturels. 

Elle vise aussi à promouvoir la formation dans ce secteur, la mise en oeuvre de standards de qualité des services, l'harmonisation des formalités administratives pour les déplacement, la promotion des investissements...

Le pays-hôte de la Conférence, le Viêtnam, en profitera pour développer ses échanges techniques bilatéraux sur le tourisme avec la Chine, le Japon, la Corée du Sud, la Russie, les USA, l'Australie... et signera des accords avec le Mexique et les Philippines.

C'est dire que l'activité liée à ce type de tourisme de voisinage et à tous les services y relatifs (formations dans tous les domaines - restauration, hôtellerie, guides, administration, transports, tour-opérateurs... - , recyclage, normalisation et mises aux normes, etc.) devrait connaître un développement important dans les prohaines années.

Il y a quelque temps déjà, c'est monsieur Nguyên Ngân Huong, toujours pour le même journal qui attirait l'attention sur l'ouverture prochaine du marché pharmaceutique viêtnamien à la concurrence. Je reprends ci-dessous cet article intéressant et qui ouvre également des perspectives...  

"La pharmacie nationale face à la concurrence


Avec la prochaine entrée du Vietnam à l'OMC, la pharmacie vietnamienne risque de voir déferler une sévère concurrence. Les groupes étrangers guettent avec impatience l'ouverture de ce marché prometteur.

Il est d'ores et déjà certain que l'adhésion à l'OMC laissera des traces et une profonde réorganisation du secteur pharmaceutique au Vietnam. La pression est grande sur les épaules de ses acteurs qui savent que dans 5 ans, les impôts sur les produits pharmaceutiques seront réduits à 2,5% contre 10% à l'heure actuelle, voir même exonérés pour certains médicaments importés. Au contraire, une aubaine pour les entreprises étrangères implantées au Vietnam qui, à partir du 1er janvier 2009, importeront directement leurs produits sans être obligées de passer par un importateur local.
Le Vietnam est un pays florissant dans le monde des médicaments. Ces dernières années, son industrie pharmaceutique affiche une croissance de 10% par an. En 2005, le chiffre d'affaires du secteur s'est élevé à 6.300 milliards de dôngs, soit 48,3% du marché. Selon un rapport du Département de gestion pharmaceutique du ministère de la Santé, le pays recense 460 laboratoires pharmaceutiques locaux, dont 174 spécialisés dans les médicaments, 56 sur les produits à base de plantes médicinales, 230 sur la médecine orientale. Une soixantaine de la première catégorie répondent aux standards qualitatifs de fabrication GMP de l'ASEAN. Viennent s'y ajouter 35 sociétés étrangères munies de licences.

Quel avenir pour la pharmacie nationale?
Les résultats dans l'ensemble satisfaisants de la pharmacie nationale n'empêchent pas que l'on en relève des carences. Là où le mat blesse est certainement l'absence de médicaments pour de nombreuses maladies.
Les entreprises nationales se concentrent principalement sur les comprimés visant les maladies bénignes. En revanche, les médicaments contre les maladies sérieuses sont rares. En témoigne cette statistique : 51% des laboratoires se spécialisent dans la production des comprimés réguliers, 15% dans les crèmes à usage externe et 10% dans les capsules. D'autres faiblesses sont observées dans la conservation des médicaments, le transport et la distribution.
Selon les critères de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'industrie pharmaceutique se divise en 4 catégories: importation totale des besoins en médicaments, production locale de certains médicaments et importation partielle, production et exportation pour un petit volume, exportation de matières premières et préparation de médicaments. Aujourd'hui, le Vietnam se situe dans le seconde catégorie.

Des engagements de la pharmacie nationale dans le cadre de l'OMC
Impôts : un tarif commun de zéro à 5% contre zéro à 10% à l'heure actuelle. Impôt moyen de 2,5% pour les produits pharmaceutiques après 5 ans d'adhésion à l'OMC. L'impôt pour les produits cosmétiques chutera de 44% à 17,9 %.
Droits de douane : à partir du 1er janvier 2009, les entreprises étrangères et leurs filiales au Vietnam seront autorisées à importer directement leurs produits.
Droits de distribution directe : les entreprises étrangères n'ont pas le droit d'écouler directement les produits pharmaceutiques au Vietnam. Elles devront passer par les distributeurs vietnamiens (au 1er janvier 2009)."

 

Si vous êtes déjà installé dans ce pays ou si vous souhaitez l'envisager, si vous avez des compétences dans ces domaines liés au tourisme et au secteur pharmaceutique... voilà qui mérite attention.

Pour en savoir plus sur le Viêtnam, voici un lien qui vous conduit au site du Courrier du Viêtnam :

http://lecourrier.vnagency.com.vn/default.asp?CATEGORY_ID=16&NEWSPAPER_ID=38&TOPIC_ID=51&REPLY_ID=36801

Tan biêt ! (orthographe non garantie) = A bientôt.

Commenter cet article