Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

339 - Créateurs en INDONESIE (2)

22 Décembre 2006, 23:00pm

Publié par GERARD

Après Jean-Louis et Marc à Jakarta...

3) Saïd, à Bali

Après son CAP de cuisinier à 18 ans, Saïd travaille au Havre, puis alterne les séjours en montagne l'hiver et en Corse ou en Ardèche pendant l'été.

A 23 ans, il part découvrir l'Australie sans connaître un mot de la langue anglaise. Un an plus tard, sachant un peu d'anglais et devenu chef de cuisine dans un restaurant français, il se rend en Indonésie pour tenter de renouveler son visa et visite Bali.

Il restera là. Petits boulots en tous genres tournant autour de la restauration, y compris la "restauration" complète de la cuisine d'un restaurant... il se voit rappelé par un propriétaire de restaurant pour qui il a un peu travaillé.

Celui-ci lui propose d'acheter l'affaire ! Ce que Saïd fait, avec le cuisinier... de l'ambassade de France. Tous deux revisitent complètement le Kafé et en font un restaurant gastronomique. Rapidement, le succès est là. Dix ans plus tard, l'affaire - qui compte 70 employés - s'est enrichie d'une société de catering avec déjà 25 employés et d'autres projets ne manquent pas : boutique gourmet (produits français), salle privée...

Les détails sont ici :

http://entrepreneursfrancais.zumablog.com/tb/tb.php?tb_id=4290


4) Socrate

Lui aussi est aujourd'hui à Bali. Etudes de lettres à la Sorbonne. Engouement pour le cinéma, l'image, la TV. Stage. Puis 5 années à Canal +. Et alors l'envie lui prend de faire de la voile. Neuf mois de balades. Envie d'un vrai voilier. Fiancailles aux Caraïbes. Investissement dans un voilier et deux ans de tour de monde. Retour en France et participation au lancement de la chaîne TV Demain. Ecriture de scénariis. Echec. Quelques documentaires primés.

Mais l'appel du large est le plus fort. Sa femme rentre d'un voyage, emballée par une île indonésienne. Ce sera leur destination après un répit dû à la situation troublée à Bali et la direction de l'émission "Consomag".

Mariage. Voyage de noces au Maroc. Tentative d'y trouver du boulot. Sans succès. Cette fois, nous sommes en 2004. Départ pour Bali. Sans idée précise. Sans aucun projet.

Apprentissage de la langue. Abandon de l'idée d'une création dans le tourisme équitable... Et enfin, lancement d'un journal en français. Succès immédiat. Association avec un journaliste professionnel français. Hélas, de nouvelles bombes explosent. Il faut tenir. Il tient en étoffant la version Internet de La Gazette de Bali.

Et c'est reparti. Aujourd'hui, son petit groupe de presse publie également un jurnal européen en 5 langues et un annuaire francophone couvrant toute l'Asie ! Bravo.

Les détails sont là :

http://entrepreneursfrancais.zumablog.com/tb/tb.php?tb_id=4183

http://www.lagazettedebali.com/

http://www.entrepreneurs-asie.com/

5) Greg

Encore un Balinais ! Mais son père y réside. Pourtant... 4 années de monitorat (sky et tennis) pour le Club Méd, un an de vente de primeurs sur les marchés, un voyage en Asie y compris en Indonésie avant de rejoindre l'armée. Il y arrondit ses fins de très petits mois en proposant des tenues indonésiennes à ses amis... Puis, le contrat terminé, il se déplace entre Bali et la France où il a ouvert une société d'importation et écoule rapidement ses premiers conteneurs.

Année 2000 : il enregistre directement des commandes en participant au salon du prêt-à-porter. Il tente alors non plus d'importer de Bali en France, mais d'exporter de Bali vers la France. Mais là, rien ne va plus. Dépôt de bilan.

Il se relance à Bali avec un magasin de détail faisant aussi de l'exportation vers de nouveaux marchés : Australie, Dubaï, Etats-Unis... Il fabrique désormais ses propres produits et se diversifie... dans la location immobilière de standing.

Encore un profil typique du multi-créateur français à l'étranger.

Les détails se trouvent ici :

http://entrepreneursfrancais.zumablog.com/tb/tb.php?tb_id=4182

http://www.balijetaime.com/

Je dois vous dire que je suis très heureux que l'étude conduite pour le Conseil économique et social en 2004 (premier Lien en haut à droite) ait conduit Sylvain à nous faire découvrir tous ces créateurs.

Dans quelque temps, je vous livrerai d'autres parcours...

En attendant, je vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année...

Commenter cet article