Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

436 - Créateurs au MEXIQUE (2)

27 Mars 2007, 22:00pm

Publié par GERARD

Sylvain a rencontré Mike et Patxi

1) Mike a créé son affaire de télétravail à côté de Guadalajara

Diplômé en presse et communication audiovisuelle, Mike s'active tout d'abord sur Internet puis crée sa société de conseil via Internet.

Il y a trois ans, il décide de s'enrichir personnellement en parcourant le monde. Cela le conduit tout d'abord au Bengladesh où il se refait quelques fonds, toujours dans l'informatique et, à l'occasion, en donnant des cours de français.

Puis il rejoint l'Equateur. Idem. Et la Syrie. Et enfin, le Mexique. Tout d'abord à l'Alliance française d'Hermosillo où il enseigne dans un lycée pendant six mois.

La bougeotte le reprend et le voilà de nouveau en Equateur, puis au Pérou, en Bolivie et au Chili où, relevant un besoin, il tente - sans y réussir - de lancer un institut de formation en langues étrangères.

C'est alors le retour au Mexique où il rejoint son amie, sillonne le pays et se fixe à Téquila où elle vient d'obtenir un contrat.

De son côté, il relance une société précédemment créée en France dans le domaine de la télé-rédaction et de la télé-traduction, pour des clients étrangers situés tant en Europe qu'au Canada.

Simultanément il développe une autre activité, le blog d'entreprise. Et cela marche fort semble-t-il.

Des détails, ici :

http://entrepreneursfrancais.zumablog.com/index.php?sujet_id=5226

Je lui souhaite tous les succès qu'il mérite !

2) Patxi à créé à Mexico

Supdeco Pau, stages et vacances à l'étanger et le virus a pris. Tentative de repartir sous le statut de VIE... mais le 11 septembre passe par là.

Boulot en France dans la vente immobilière. Et voilà qu'un appel du Brésil va le remettre en piste pour l'étranger. Un de ses amis lui indique que sa société pharmaceutique (laboratoire français) au Brésil recherche quelqu'un pour créer une filiale au Mexique.

Patxi maîtrise parfaitement l'espagnol. Le voilà embauché. Et la filiale créée.

Un peu plus de trois ans plus tard, Patxi revient à son idée initiale, quitte le salariat - comme beaucoup de nos créatrices et créateurs à l'étranger - et monte simultanément : une ligne de produits cosmétiques exportés vers la France en association avec un autre labo réputé et un centre médical de conception très particulière (médecines alternatives notamment et prise en compte du patient en tant que personne).

Les deux sociétés sont en plein développement. Patxi envisage aujourd'hui d'exporter son modèle de clinique. 

Il a tout le profil du créateur typique : salarié d'abord, multicréateur... il avait déjà, adolescent lancé un fanzine qui vit toujours sa propre vie en France !

Des précisions par là :

http://entrepreneursfrancais.zumablog.com/index.php?sujet_id=5225

Je souhaite à Ptaxi de poursuivre ses rêves de créateur et de dégager un peu de temps quand même pour sa passion, le surf.

A bientôt.

 

Commenter cet article