Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

567 - NP - Record d'intensité d'un champ magnétique

20 Août 2007, 22:00pm

Publié par gerardja

Sur quelles applications cela va-t-il déboucher dans la neutronique?

Je ne le sais pas. Mais un laboratoire de l'Université de Floride vient d'atteindre le niveau de 26,8 tésia pour le champ magnétique produit par une nouvelle bobine supraconductrice !

Les chercheurs parlent d'atteindre les 50 tésia...

Pour en savoir plus sur le sujet, cliquez ici :
http://www.futura-sciences.com/fr/sinformer/actualites/news/t/physique-1/d/champ-magnetique-nouveau-record-dintensite-avec-un-supraconducteur_12613/

En bas de la page, vous pourrez compléter vos connaissance concernant :
* la supraconductivité,
* les supraconducteurs à haute température,
* le record mondial pour l'aimant supraconducteur de l'expérience CMS,
* l'aimant le plus puissant du monde pour les expériences avec neutrons.

Bien à vous.

Voir les commentaires

566 - NP - Bio-médicaments au Japon et en Corée

19 Août 2007, 22:00pm

Publié par gerardja

En parcourant la revue "Asie n° 147", revue régionale de nos missions économiques dans la zone, vous découvrirez l'importance attachée par le Japon et la Corée aux biotechnologies...

Et notamment aux "bio-médicaments".

Vous ferez également le point sur la situation énergétique de l'Asie-Pacifique et sur les nouveautés intégrées aux téléphones mobiles à venir en Asie.

Vous trouverez également quelques liens utiles pour accéder à des fiches-pays de la zone ou à une "veille aéroanutique".

Cliquez sur ce lien pour télécharger la revue :
http://srv04.admin.over-blog.com/index.php?directory=2007&module=admin&action=documents_index&ref_site=1#

Bien à vous.

PS : toutes mes excuses pour les "abonnés" qui ont reçu un titre vide... Il s'agit d'un petit bug que je signale à O-B : si l'on fait un "Enter" après avoir tapé le titre de l'article... celui-ci part aux abonnés tel quel...

Voir les commentaires

565 - Créer dans le tourisme, au GABON

16 Août 2007, 22:00pm

Publié par gerardja

De nombreuses opportunités s'offriraient dans ce secteur selon un rapport de la Banque mondiale...

François Ndimibi introduit sur "Gaboneco.com" son article comme suit :
"Selon une agence spécialisée de la Banque mondiale, l’Afrique subsaharienne est en passe de devenir une destination plus intéressante et plus accueillante pour les investisseurs. Le continent a par ailleurs enregistré, ces deux dernières années, la plus forte croissance du nombre de touristes dans le monde et 1,56 milliard de voyageurs devraient le visiter à l’horizon 2020. La vogue de l’écotourisme n’y est pas pour rien et le président Omar Bongo Ondimba, qui a initié la création de 13 parcs nationaux, n’a pas hésité, lors du dîner offert à Libreville en l’honneur de son homologue français Nicolas Sarkozy, à inviter les hommes d’affaires français à venir investir dans l’écotourisme dans son pays.

Comment surfer sur la vague touristique dans un pays où tout reste à faire dans ce domaine ? Quelles opportunités saisir avant la déferlante des capitaux venant de l’étranger ? Descente dans les méandres d’une niche nouvelle et porteuse."

La suite de l'article est intéressante. Elle détaille le type d'opportunités qui se présentent. Elle narre le parcours d'un créateur récemment converti au tourisme écologique...

A lire ici :
http://www.gaboneco.com/show_enquetes2010.php?IDActu=2012

Bien amicalement à toutes et tous.

Voir les commentaires

564 - NP - Trois nouveaux produits...

15 Août 2007, 22:00pm

Publié par gerardja

Créatrices et créateurs à l'étranger, si un de ces produits vous intéresse, parcourez les sites indiqués...

1) Un guidon de moto, trois roues, un moteur puissant...

C'est Bombardier qui s'amuse et a lancé récemment ce "Spyder" aux hautes performances : il grimpe de 0 à 100 km/h en 4,5 secondes et pousse des pointes à 190 km/h ! "Canoe.com" en parle ici :
http://www2.canoe.com/techno/nouvelles/archives/2007/08/20070814-080600.html

Mais vous trouverez des images plus précises sur ce site étonnant dans sa conception. Ne pas être trop pressé pendant les chargements. C'est là :
http://spyder.brp.com/fr-CA/

2) La plateforme de "D-Box" appelée "UMP 100"

"Les affaires.com" annonce ce nouveau produit canadien dans le jargon extraordinaire suivant :
"LONGUEUIL, QC, le 14 août /CNW/ - Technologies D-BOX inc. (TSX-V : DBO.A), fournisseur de premier plan de technologies de génération de mouvement pour les systèmes immersifs de divertissement à domicile, a annoncé aujourd’hui que son nouveau produit de cinéma maison, l’UMP-100, a été élu un des produits de l’année 2007 selon la publication Electronic House."

Diantre ! "Des systèmes immersifs de divertissement à domicile" ! Le reste du texte qui prend mille précautions pour ses "énoncés prospectifs" vaut son pesant d'or. Mais le lecteur est prévenu : les merveilles annoncées seront ou pas au rendez-vous. Pour lire le tout, passer par là :
http://www.lesaffaires.com/article/7/comm/2007-08-14/462350/la-plateforme-universelle-dbox-nommee-produit-de-lannee-par-une-importante-publication-de-lindustrie-du-cinema-maison.fr.html#articleconnexeanchor

3) Un sélecteur vidéo efficace

Il permet de brancher 4 sources HDMI + une source DVI sur une TV LCD ou un moniteur VGA de PC et de connecter un ampli ou des enceintes. C'est un produit MCDLive.

Des images sur "GX-MOD.com" ici :
http://ps3.gx-mod.com/modules/news/article.php?storyid=880

Bien à vous. A demain.

Voir les commentaires

563 - Economie française en panne !

14 Août 2007, 22:00pm

Publié par gerardja

Les derniers chiffres sont mauvais, très mauvais...

L'économie n'est certes pas une science exacte. Mais confondre "action psychologie" et "politique économie" ne peut conduire aux résultats annoncés.

C'est ce qui vient de se passer en France avec des résultats au second trimestre de moitié par rapport aux chiffres escomptés. Et cette annonce de l'INSEE ne manquera pas d'avoir un impact psychologique négatif pour les mois à venir.

Avec 0,3 % seulement de croissance du PIB au deuxième trimestre 2007 contre 0,5 % attendus par l'INSEE et 0,6 % par le gouvernement, ce n'est pas seulement le résultat proclamé pour l'année 2007 qui est plus que compromis, mais aussi les bases sur lesquelles le projet de budget français pour 2008 est établi.

Le journal "Les Echos" développe ces chiffres à cette page :
http://www.lesechos.fr/info/france/300194855.htm

Il est plus que temps qu'une saine analyse de notre économie soit faite et qu'un véritable plan de redressement soit conçu et mis en oeuvre.

Vous pouvez également lire la dépêche AFP sur ce sujet ici :
http://fr.biz.yahoo.com/14082007/202/croissance-francaise-decevante-au-2e-trimestre-la-tache-du-gouvernement.html

Pendant ce temps, quels sont les commentaires de notre Secrétaire d'Etat aux PME et au Commerce extérieur ? Les voici tels que publiés dans "Le Monde" du 15 août :

"Voilà vingt-cinq ans que nous commentons le solde de notre commerce extérieur comme si notre monnaie en dépendait encore, comme si la réalité du commerce mondial était encore celle des années 1980, comme si nos entreprises vivaient toujours leur relation au monde à travers leurs seules exportations et importations.

 

Si cet indicateur reste important, il n'apporte plus aujourd'hui qu'une information partielle sur la compétitivité de nos entreprises et de l'économie française. Certains peuvent vouloir se complaire dans la nostalgie des soubresauts politiques que pouvait générer à une époque révolue la sortie mensuelle du chiffre du commerce extérieur. Mais, ce qui importe aujourd'hui, c'est l'enjeu de notre compétitivité pour nos entreprises, face aux marchés émergents, mais aussi face à notre grand compétiteur qu'est l'Allemagne.

Comment nier en effet que le passage à l'euro a réduit à peu de chose la fameuse "contrainte extérieure", qui faisait trembler gouvernements et banquiers centraux ! D'un autre côté, l'entrée dans l'ère de l'énergie chère fait aussi que notre facture énergétique a quintuplé depuis 1998 pour tutoyer les 50 milliards d'euros : à l'avenir, elle ne devrait plus se replier que modestement, pesant ainsi durablement sur notre balance commerciale.

Autre réalité nouvelle, l'émergence de pays continents comme la Chine, absente des hit-parades de l'exportation il y a encore peu de temps, aujourd'hui 3e exportateur mondial. Elle devrait, selon toute probabilité, être le premier d'ici deux à trois ans au plus tard, comprimant mécaniquement les parts de marché des pays industrialisés ! Difficile dans ces conditions, on en conviendra, de comparer à vingt-cinq ans de distance, mais même à dix ans, un niveau de déficit ou une part de marché.

Comment ne pas voir ensuite que nos entreprises ne vivent plus seulement leur internationalisation par passage en douane interposé. Aujourd'hui, le chiffre d'affaires de leurs filiales à l'étranger dépasse largement, de 50 % environ, leurs exportations depuis la France ! Et nos grandes entreprises sont d'ailleurs parmi les plus actives dans ce domaine, ce dont il faut se réjouir. Elles investissent largement dans les marchés les plus porteurs pour être plus près de l'acheteur final. Elles entretiennent pour cela à l'étranger un réseau de plus de 30 000 établissements employant quelque 5,5 millions de personnes ! C'est un des atouts de notre économie que l'on connaît trop mal, car hors du champ de la statistique classique.

Enfin, comment oublier que l'échange de biens, retracé par le chiffre du commerce extérieur, ne représente plus, et de loin, l'essentiel des échanges qui prennent place aujourd'hui entre les pays. Notre pays se classe pourtant parmi les quatre premiers exportateurs mondiaux de services, grâce à notre première place en matière d'accueil de touristes étrangers, qui nous rapporte plus de 35 milliards d'euros.

On le voit bien, le chiffre du commerce extérieur, pour intéressant qu'il soit, doit être lu différemment aujourd'hui d'hier, mais il doit aussi être complété d'indicateurs qui permettent d'apprécier les conditions de compétitivité de nos entreprises et de notre économie.

L'élément le plus significatif est la tendance à la perte de parts de marché que l'on observe depuis plusieurs années pour la France, alors que l'Allemagne a su se placer au premier rang des exportateurs mondiaux. C'est bien ce pays qui doit être l'étalon de nos performances. Qu'est-ce qui nous sépare de l'Allemagne aujourd'hui dans ce domaine ? Peu de chose conjoncturellement, mais quatre grandes caractéristiques structurelles.

En premier lieu, un tissu d'entreprises françaises de taille inférieure à celles d'Allemagne, alors qu'il existe un lien direct entre taille des entreprises et propension à exporter. L'Allemagne compte deux fois plus d'entreprises moyennes. Ce facteur est renforcé par le fait que, même à taille égale, nos PME exportent moins que leurs homologues allemandes.

En second lieu, un effort de recherche & développement privé plus faible en France, alors que l'on sait que l'innovation est aussi synonyme de plus d'exportations. En troisième lieu, une spécialisation géographique des exportations, qui s'est favorablement orientée vers les pays dynamiques, incitée et soutenue en cela par le plan "Cap export", mis en place en 2005 par Christine Lagarde, mais qui reste insuffisante vers les nouveaux Etats membres ou encore vers la Chine.

Enfin une compétitivité-coût par rapport à l'Allemagne qui se dégrade continûment depuis dix ans, du fait notamment d'une extrême modération salariale outre-Rhin dans les cinq dernières années, à laquelle les entreprises françaises n'ont pu répondre qu'en contractant fortement leurs marges afin de demeurer compétitives en termes de prix.

Il n'y aura pas de redressement durable de notre compétitivité et donc de notre commerce extérieur sans réponse apportée à ces quatre facteurs. Toute mon action consistera : à nous rapprocher des performances de notre voisin, meilleur exportateur mondial aujourd'hui, et à renforcer la compétitivité de nos entreprises, via la simplification, l'innovation, la fiscalité, le financement, mais aussi bien sûr via des dispositifs d'appui à l'export renforcés.

En regroupant pour la première fois dans un même département ministériel entreprises et commerce extérieur, nous avons l'opportunité extraordinaire de pouvoir agir sur l'environnement de nos entreprises, face au défi du marché mondial."

De l'action psychologique... pas d'économie... Hélas.

A demain...

Voir les commentaires

562 - Un pays qui demeure fascinant, le Viêt-Nam

13 Août 2007, 22:00pm

Publié par gerardja

De splendides photos du Viêt-Nam...

Rarement les photos qui circulent sur les sites et blogs sont d'une telle qualité. C'est un Internaute apparemment de Belgique qui en est l'auteur.

Vous y accéderez ici :
http://www.gamerz.be/voyage.vietnam.pt168060_1.html

L'actualité n'est pas telle que l'on ne puisse s'offrir de petits détours... Je vous offre donc ceux-ci pour vous détendre, en regrettant cependant que le diaporama ne fonctionne pas. Il faut revenir à chaque fois sur la page pour passer à la photo suivante. Ce n'est pas très grave...

Bonne visite... et à demain !

Voir les commentaires

561 - Toujours sur le modèle allemand

12 Août 2007, 22:00pm

Ce n'est pas qu'il ne faille pas nous inspirer des autres... Mais il faut le faire correctement !

Ma critique sur la politique de notre gouvernement en matière d'encouragement de nos exportations ne porte pas sur le principe de regarder ailleurs ce qui se passe et, le cas échéant, de s'en inspirer.

Mais plutôt sur la méthode. Quand tu montres la lune avec ton doigt et que ton voisin regarde le bout de ton doigt, il passe à côté de la question.

Si notre pays veut prendre quelques idées sur le système industriel allemand, ce n'est pas en encourageant la création d'entreprises de mêmes tailles qui, pour survivre, sont inéluctablement conduites à s'intéresser au reste du monde. Mais bien en s'intéressant aux produits qu'elles fabriquent et qui correspondent à une demande croissante dans le monde " nouveau" des affaires : Brésil, Inde et Chine notamment.

Ceux-ci bien repérés, il conviendrait alors d'asseoir une politique d'encouragement aux exportations en donnnant une forte impulsion aux reconversions industrielles en sorte que nos sociétés reconverties se placent bien sur les marchés porteurs s'appuyant à la fois sur les compétences professionnelles de leurs ouvriers, agents et cadres et sur les produits et technologies dont la demande et forte et le demeurera pendant plusieurs décennies.

Mais qui procède à ces analyses ? 

Le Plan - qui a réellement permis de relever la France pendant les "30 Glorieuses" - a été supprimé. Il procédait à de telles analyses et savait croiser "compétences" et "besoins" pour proposer des mesures permettant d'impulser un avenir à chaque région ou pôle industriel.

A l'heure où la désétatisation s'accélère, qui pourrait faire ce travail préalable aux bonnes décisions ?

Bien à toutes et tous.

Voir les commentaires

560 - S'inspirer de l'Allemagne ?

10 Août 2007, 18:36pm

Publié par gerardja

Pour développer nos exportations, c'est ce que propose une nouvelle fois notre Secrétaire d'Etat au commerce extérieur...

"... le Secrétaire d'Etat, qui entend prendre exemple sur l'Allemagne pour dynamiser l'économie : augmenter le nombre d'entreprises de taille moyenne, renforcer l'effort d'innovation et améliorer la compétitivité-coût."

Cette citation est extraite d'un article récent de "Boursier.com" que vous pourrez lire à cette page :
http://www.boursier.com/vals/ALL/france-eco-herve-novelli-veut-suivre-l-exemple-allemand-news-246452.htm

Le seul problème, déjà largement connu des services du ministère concerné est que, ce n'est pas parce que la France disposera de plus d'entreprises "moyennes" que la question de nos exportations sera résolue !

Tout le monde sait que la structure industrielle allemande n'est en rien comparable à la nôtre. Les "grosses PME" que loue le Secrétaire d'Etat, produisent beaucoup de biens exportables parce que très demandés hors de l'Allemagne. Ce n'est pas notre cas.

Après quoi, notre S d'E nous annonce un "Pacte Force 5". Franchement, avons-nous besoin de ce jargon de bas étage à l'américaine ?

Si vous aves des avis, merci de me les transmettre. Quant à moi, je retourne au bar... 
A demain.


Voir les commentaires

559 - Le bar nouveau est arrivé

9 Août 2007, 23:01pm

Publié par gerardja

Tandis que notre Secrétaire d'Etat Novelli s'affaire auprès des PME françaises... le bar nouveau est arrivé !

Ce n'est donc que demain - sauf actualité pressante - que je vous parlerai de son modèle allemand inopérant pour la France qui n'a pas du tout la même base industrielle... mais qu'il souhaite encourager.

En attendant, un petit bilan des trois derniers jours : 
* dans l'antépénultième nuit :
-



Voir les commentaires

558 - Un site pour amateurs de "turf"...

8 Août 2007, 22:00pm

Publié par gerardja

Certains gagnent leur vie à l'étranger avec les chevaux - ou d'autres animaux -, un site leur est aujourd'hui dédié !

Aucun rapport avec les créatrices et créateurs à l'étranger ? Pas si sûr. 

J'ai croisé dans ma carrière hors de France des compatriotes aux métiers sortant réellement de l'odinaire ! C'est pourquoi, ce soir, je vous communique l'adresse d'une site très documenté sur le "truf". 

Vous le trouverez ici :

http://www.canalturf.com/infos.php
avec les rubriques suivantes :
* Canalturf course,
*  Info Service,
* Le Monde du cheval.
Mais aussi :
* Actu hippique,
* Les interviews,
* Jeu, pronostic,
* Courses PMU.

A tout cela s'ajoute un forum.
Si le monde des courses vous intéresse, pourquoi ne pas imaginer une façon de servir sa cause, là où cela est posible, et d'en faire un objectif professionnel ?

Je me doute bien que cet article ne passionnera pas tous les lecteurs. Mais après tout, le monde des jeux offre aussi de beaux parcours professionnels à inventer à l'étranger... 

Bien à toutes et tous !



Voir les commentaires