Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

64 - Réussir en ASIE

2 Mars 2006, 23:00pm

Publié par GERARD

Conseils aux créatrices et créateurs en Asie en général et en Thaïlande en particulier

Je diffuse ci-après le plan d'un exposé d'un des lecteurs de ce bloc-notes, qui nous propose de partager son expérience pour réussir ses projets en Asie.

J'espère disposer prochainement de sa présentation sous Power-Point de ce même exposé. Néanmoins, la simple trame de celui-ci me semble déjà digne d'intérêt pour tout créateur déjà installé ou tout compatriote qui souhaiterait s'installer dans un Etat d'Asie, de la Chine à l'Asie du sud-est.

Si vous êtes également, comme lui prêt à partager votre expérience en la matière, n'hésitez pas à m'en transmettre la "substantifique moëlle".

Amicalement.

______________________________

Comment s’installer et réussir en Asie du Sud-est

Mon réseau et moi

 

1)     Savoir où on met les pieds : histoire, géographie, économie.

2)     Savoir avec qui on va travailler : les nationaux, les chinois d’outre-mer, la religion, le système social.  

 

3)     Savoir comment ils voient le travail.

4)    Savoir comment s’implanter, se faire accepter sans perdre son âme.

5)     Savoir monter son réseau.  

_________________________________

 

 

1)     Savoir où on met les pieds  

·        préambule culturel  ·        histoire du pays  ·        la monarchie ou le régime en place  ·        la religion  ·        la famille  ·        un brin d’histoire économique  ·        statistiques du pays,   quelques chiffres : population, consommation globale, âges et consommation ·        production  ·        Import – Export

Histoire, géographie, économie Pour cela je n’ai pas besoin de vous expliquer comment trouver les documents nécessaires. Il faut éviter bien sûr les livres trop orientés tourisme ou trop sociologie. Ni l’un ni l’autre ne sont les plus utiles pour notre implantation. Par contre, les fiches-pays sont utiles car elles reflètent bien la situation économique. Voir aussi les documents fournis par la Maison des Français à l’Etranger (MFE).

2)     Savoir avec qui on va travailler  

·        éducation scolaire  ·        hiérarchie (religion)  ·        le sourire  ·        le partage du repas  ·        le langage  ·        qu’est ce qu’une table ·        l’entreprise dans le pays  ·        la famille  ·        le trading  ·        les chinois

Les nationaux, les chinois "d’outre-mer", la religion, le système social. Pour chacun des pays de la zone, il existe une multitude de documents en Français ou en Anglais décrivant la situation sociale, ethnique, religieuse. Il est très important de savoir qui est qui, qui fait quoi, qui est riche ou pauvre, qui dépend de l’autre, qui est arrivé sur le terrain il y a longtemps, qui fait de l’économie et qui fait de la politique, qui croit en quoi et qui ne croit en rien si ce n’est à l’argent.  

 

Je vous cite ici mon exemple en vous montrant quelques images :

………………………………………………………………………

3)     Savoir comment ils voient le travail

comportement  - la party (gnan) - rencontre (élargissement du cercle) - joie - maison - influence chinoise - travail - flexibilité - éducation - but personnel - motivations (ce qui les fait travailler) - argent - sécurité - image - prestige personnel - méthode « tire » plus que « pousse » - travail collectif

Là encore il y a un certain nombre de livres qui décrivent comment se passent les relations dans le travail. Là, je vous cite mon exemple que je résume en quelques mots surtout pour vous dire ce que les gens attendent de vous. Bien sûr ma connaissance et ce que je vais décrire sont très Thaï, mais je pense que cela est valable pour certaines autres nationalités. J’espère des remarques de votre part et même des contradictions.

4)     Savoir comment s’implanter, se faire accepter sans perdre son âme

Ce qu’attend le "national" de l’étranger

  • compétence - amélioration - training - chaleur humaine
  • monitoring - générosité - direction, contrôle, protection émotionnelle - adaptabilité

Ce que vous devez faire pour réussir

  • être un chef - savoir, savoir faire, faire savoir - hiérarchie - gagner l’amitié - gagner le respect - rendre l’autre "débiteur" - "tirer" l’équipe - être l’image de la société  

 Comment conduire une réunion

  • faire venir les gens concernés par le sujet - éviter les différences hiérarchiques - présenter un agenda précis d’avance - demander que les gens se préparent - consulter préalablement pour avoir des alliés dans la salle - donner le même temps de parole à chacun - avoir un meeting ordonné - créer une ambiance décontractée - autoriser des ‘a parte’ en langue nationale ou locale - veiller à ce que les résultats soient écrits - consulter puis décider - prise de parole, silence respectueux

 Comment donner les ordres

  • à petite dose - contrôler la compréhension - faire une note écrite - contrôler l’exécution - non interférence hors hiérarchie - établir un système de contrôle préalablement  

 La vie avec les employés

  • les fêtes… : ouvertures, funérailles, ordinations, fête du temple, anniversaires, mariages, nouvel an… - les sorties - l’invitation - la générosité
  •  Les erreurs à éviter
  • "il n’est pas français"  - "il n’est pas anglais" (langue) - "il n’a pas la même éducation"  - "il n’a pas la même religion"  - nervosité - affront public, perte de face - ne pas être personnellement impliqué dans un conflit - comment négocier
  • 5)     Savoir monter son réseau

    Ceci est la conséquence de tout ce qui vient d’être dit. Je vais d’abord essayer de vous montrer un schéma  décrivant la situation d’une personne en Thaïlande, mais je pense que cet exemple est valable pour toute l’Asie.

  • (Les cercles concentriques)

     ……………………

    Il faut maintenant savoir que les familles chinoises sont ou très liées ou très ennemies. Il faut donc savoir d’où elles viennent, quand elles sont arrivées, comment elles se sont implantées et comment elles ont fait leur fortune. Ceci est valable pour tous les pays de la zone. Par ailleurs, pour chaque pays, il faut savoir quelle est l’ethnie locale, sa structure, son pouvoir positif et négatif.

     Lorsque vous savez tout cela vous êtes en position de monter votre réseau en fonction de l’activité que vous exercez.

    Par où rentrer

    (Graphe pyramide) -  (Exemple japonais) -  (Exemple de la durée et visites répétées) -  (Mauvais exemple français, le golf) -  (Mauvais exemple : D… en Thaïlande) - (Bon exemple : L… en Thaïlande) - (Mauvais exemple : A…, Bon exemple : C… sur la recherche de terrains) - (Exemple : I.. exe…) - (Exemple : B… : , , Viêt-Nam, )

  • Les mots-clefs

    Relationnel, humilité, patience. 

     

     

     

     

     

     

     

     

     

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0

63 - Environnement pour les affaires en pays francophones

2 Mars 2006, 00:30am

Publié par GERARD

Droits de l'Homme, démocratie, paix

A l'évidence il est possible de faire des affaires - de très bonnes affaires parfois - dans des Etats où droits de l'Homme, démocratie et paix ne sont pas conjugués au présent. Certains de nos compatriotes le savent bien, qui ont créé leurs affaires dans ce type d'Etat.

Néanmoins, beaucoup de créatrices et de créateurs à l'étranger s'accordent sur le fait que pour réaliser des affaires durables, il est bon de s'installer dans un pays paisible, respectueux des droits de l'Homme et où la démocratie s'exprime pleinement.

L'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), dirigée par le président Abdou DIOUF, a mis en place, depuis la Déclaration de Bamako, un Observatoire pour permettre une appréciation  "par les pairs" de l'application de ces principes dans les pays membres de la Francophonie.

Un suivi, très précis y est effectué en permanence sur ces questions. Les résultats particulièrement détaillés en sont retracés sur le site suivant que je vous invite à visiter :

http://democratie.francophonie.org/article.php3?id_article=1498&id_rubrique=72

_______________

PS : de grosses perturbations électriques chez mon hébergeur Over-Blog, ont eu lieu ces derniers jours et ont rendu l'accès à ce bloc-notes aléatoire.

Pour ceux que cela intéresse, voici l'explication fournie :

"Redbus : Coupure de courant
Redbus a connu en ce mard 28 Février, une coupure d'éléctricité. Celle ci a entrainé la rupture d'approvisionnement de toutes les infrastructures qu'il héberge.
 
Table des matières :

- Redbus, c'est quoi ?

Redbus est l'un des principaux hebergeurs en Europe, surtout l'un des plus gros, il dispose de data-centers énormes dans les grandes capitales d'Europe qui contiennent des milliers de serveurs et donc un grand nombre de sites !

Il héberge entre autre : Sivit, Hiwit, Oxyd, Amen, Ovh (clients housing), et encore bien d'autres...

 
- La panne !

Data Center de Redbus à Paris

La coupure de courant a eu lieu aux alentours de 14h50 & 15h50. Tous les serveurs ont donc été coupés de l'Internet. Après environ 15 minutes de coupure, le courant est reparti pour quelques minutes et à sauté à nouveau. Il aura fallu attendre 17h00 pour que le courant reparte et au moment où nous écrivons cet article, beaucoups de serveurs sont encore coupé d'où un grand nombre de site en rade !

Redbus a annoncé qu'il ne sagissait pas d'un problème hardware mais d'une erreur humaine qui a été commise lors d'une maintenance. Théoriquement, un Data Center de cet envergure qui dispose des dernières technologies, disposant de générateurs énormes ne peut connaitre une telle coupure de courant.

 
- Et pourtant...

Un des 3 générateur dont dispose Redbus

Voici ce qui est marqué sur le site de Redbus pour le paragraphe qui concerne l'alimentation :

Notre offre garantit à tous nos clients une alimentation électrique, de grande capacité, stable, redondante, avec des possibilités d'augmentation future. Un minimum d'1 KW par mètre carré est disponible, avec une isolation d'alimentation entre les clients, une maintenance permanente, et un générateur sur site entièrement redondée faite par deux sources distinctes jusqu'aux deux générateurs de secours et systèmes d'UPS (avec capacité d'évolution).

Toute notre infrastructure est construite sur un standard d'au moins N+1, ce qui signifie simplement que si 2 générateurs sont requis pour fournir une puissance non stop, alors, nous en installerons trois. Alors plutôt que de garantir 99,99% de disponibilité, nous en garantissons 100%."

Chers amis, je vous présente toutes mes excuses pour les difficultés rencontrées.

Bien à vous.

 

Voir les commentaires

62 - Qui sont les créatrices et créateurs à l'étranger ?

2 Mars 2006, 00:09am

Publié par GERARD

Un lecteur souhaite en savoir plus sur les créatrices et créateurs à l'étranger...

A l'issue de l'étude que j'ai réalisée sur le sujet pour le Conseil économique et social (accès direct par le premier Lien sur cette page, à droite), j'ai préparé une petite présentation sur Power-Point.

Un lecteur me demandant quelque chose de synthétique par rapport à l'ensemble du rapport, je la mets ici à la disposition de tous avec cette petite réserve : les extraits musicaux ne sont pas accessibles sur cette version.

Pour voir cette présentation, cliquez ici

Conseil : enregistrez la pour la visionner ensuite sinon vous aurez bien du mal à enchaîner les diverses pages...

Voir les commentaires

61 - Débattre entre créateurs à l'étranger ?

28 Février 2006, 23:30pm

Publié par GERARD

Ce bloc-notes doit-il permettre aux créatrices et créateurs de débattre directement entre-eux des questions qui les préoccupent ?

Le nombre de messages que je reçois, qui me suggèrent - sous diverses formes - de permettre aux lecteurs de ce blog de débattre entre-eux sur des questions qui les préoccupent, de réagir aux messages envoyés par d'autres ou à mes articles ou, tout simplement, de dialoguer, s'accroît au fil des jours.

C'est une question que je me suis posée dès le 8 janvier, date d'ouverture de ce site. J'y réfléchis de nouveau à chacune des suggestions qui me sont faites.

Pour recueillir votre avis - qui sera décisif pour ma décision future, voici à peu près la dernière réponse que j'ai formulée :

"J'y pense depuis le début, mais j'hésite encore pour plusieurs raisons.

1) Expat-Blog et d'autres sites le font (même si cela ne vise pas que les créateurs, mais tous les expatriés) et je constate sur beaucoup de ces forum (fora pour les puristes ?), que ce sont souvent les mêmes qui interviennent et qu'ils ont des niveaux d'information tellement différents que cela peut décourager beaucoup d'autres d'intervenir.
 
2) Techniquement je suis plus que débutant dans la maîtrise des blogs ou sites ; sur ceux que je visite pour me perfectionner, il y a déjà tellement de termes qui m'échappent... que je sens que le parcours initiatique me concernant sera très long !
 
3) Je ressens comme une priorité absolue pour inviter un grand nombre nos ami(e)s créateurs à sortir de leur isolement (parfois volontaire et très souvent dans la nature du "créateur"), de parvenir dans un délai d'un an (?) à avoir référencé un grand nombre d'entre-eux présentant leurs affaires sur l'Annuaire-pays les concernant. Dès lors, ils pourront - au moins au niveau de leur pays d'accueil et s'ils le souhaitent -, s'identifier, se connaître, s'épauler, se retrouver et échanger + aisément étant à peu près tous dans des conditions de travail voisines.
 
4) Enfin, j'ai la conviction que c'est dans des structures locales, genre "Club 600" sur la côte Est des USA ou "Interfrench" dans quelques grandes villes dans le monde (que j'invite à m'envoyer une page de présentation pour les faire connaître ici), que de vrais échanges peuvent être utiles, entre créateurs se connaissant et se rencontrant, pourquoi pas, autour d'un bon plat et d'un bon verre.
 
Ceci dit, je vais demander aux intéressés ce qu'ils en pensent et si le nombre de réponses positives dans un délai d'un mois est très important, je m'efforcerai de trouver les bonnes solutions techniques."
 
Voilà, la question est posée. J'attends vos réponses...
 
Sur une autre page, je poste un autre article aujourd'hui. Malheureusement, il n'annonce pas de bonnes nouvelles sur le terrain des frais de scolarité (ou d'écolage) !
 

Voir les commentaires

60 - Les écoles françaises encore plus chères...

28 Février 2006, 23:17pm

Publié par GERARD

Beaucoup trop d'écoles françaises malheureusement vont encore voir les frais d'écolage augmenter à la rentrée !

Une alerte reçue ce jour est très inquiétante. Elle concerne l'AEFE (Agence pour l'enseignement français à l'étranger) et ses établissements dits EGD = En Gestion Directe. La voici :

"Conseil d’administration A.E.F.E

 

 

 

Création d'un fonds d'investissement pour les EGD

 

 

 

La direction de l'Agence envisage la création, en application de son Plan d'Orientation Stratégique 2004-07, d'un fonds d'investissement pour la rénovation, l'entretien, la construction des établissements en gestion directe.

Ce fonds prendrait la forme d'un budget annexe du budget de l'Agence et serait alimenté par des crédits provenant du budget général de l'AEFE (affectation des résulats, prélèvement sur le fonds de réserve...), par des ressources complémentaires (dons, fondations, ventes de biens immobiliers ou terrains, loyers...), et surtout, par les contributions annuelles versées par les établissements en gestion directe. Ces contributions seraient obligatoires pour les établissements logés dans des bâtiments appartenant à l'état français (une première estimation a été présentée pour une trentaine d'établissements – cf tableau en annexe).

Elles seraient calculées à partir de la valeur domaniale des bâtiments, et inscrite en charge annuelle dans les budgets des établissements.

Pour 2007, la contribution représenterait 1,5% de cette valeur domaniale, avec cependant un plafond (de 180 € par élève) et un plancher (70 € par élève). Cependant, ces contributions pourront être modulées pour les établissements ayant entrepris des travaux sur leurs fonds propres et en fonction de la « situation locale, particulière, justifiée » de l'établissement.

L'AEFE doit maintenant engager des discussions avec chaque établissement concerné. Ce projet nécessite une modification du décret 2003-1288 du 23 décembre 2003 fixant les règles de fonctionnement de l'Agence, et diverses précisions d'ordre juridique. Le Conseil d'Administration n'a donc procédé qu'à un premier débat sur la question."

 

 

 

 

 

Si ces mesures étaient retenues, voilà les "loyers" que certains établissements (et donc les parents) devraient payer (il s'agit d'une simulation pour l'instant) :

 

 

 

Etablissement                  Ville         Pays           Nb élèves    Contribution (C) théorique

 

 

 

                                                                                                                 1,5% valeurdomaniale        C retenue

 

 

 

Lycée Louis Massignon Abu Dhabi Emirats A U      1070                79 069,52                        79 069,52

 

 

 

Lycée de Pondichery Pondichery Inde                          976                36 264,66                        68 320,00

 

 

 

Lycée Français et Ecoles A,B,C   Tana Madagas.    2915                82 005,24                      204 050,00

 

 

 

Ecole Colette Ho Chi Minh Ville Viet-Nam                    472                  13480,8                           33 040,00

 

 

 

Lycée Victor Hugo Frankfort Allemagne                       698               263 355,00                      125 640,00

 

 

 

Lycée Français Barcelone Espagne                          2699             1 496 340,00                     485 820,00

 

 

 

Lycée de Valence Paterna Espagne                          1938                398 088,00                     398 088,00

 

 

 

Ecole St-Ex Madrid Espagne

Lyce Français de Madrid Madrid Espagne                3617                49 860 ,00                       ???

???                                                                                                             130 490,00                     651 060,00

 

 

 

Lycée Français Stendhal Milan Italie                              874               285 000,01                  157.320,00

 

 

 

Lycée Chateaubriand et annexe  Rome et Naples Italie         1654                    294.402,00                                                                                  

 

                                                                                                                                175.897,00                    297.720,00

 

 

 

Lycée Charles Lepierre Lisbonne Portugal               1751                    229 087,5                    229.087,5

 

 

 

Lycée Fr de Vienne Vienne Autriche                             1813                 240 174,75                     240 174,75

 

 

 

Lycée Français Bruxelles Belgique                              2091                    134 034,01                  146 370,01

 

 

 

Lycée de Moscou Moscou Russie                                788                     207 600,01                   141 840,01

 

 

 

Lycée Charles de Gaulle Londres Gde-Bretagne      3381                 1 085 355,01                 608 580,01

 

 

 

Lycée Mermoz Buenos Aires Argentine                       1323                     55 881,98                  92 610,01

 

 

 

Lycée Internat. d'Alger Alger Algérie                               696                  1 12 162,32                   112 162,32

 

 

 

Lycée Théodore Monod Nouakchott Mauritanie           668                        7 750,08                      46 760,01

 

 

 

Lycée La Fontaine Niamey Niger                                    813                       18 697,14                      56 910,01

 

 

 

Lycée Jean Mermoz Dakar Senegal                            1907                       10 482,35                    133 490,01

 

 

 

Lycée Lyautey Casablanca                                            7457         Non communiqué (NC)            521 990,01

 

 

 

Lycée Descartes Rabat                                                   5391                  NC                                  377 370,01

 

 

 

Lycée Paul Valérie Meknes                                             1581                    NC                                 110 670,01

 

 

 

Lycée Victor Hugo Marrakech                                         1957                  NC                                    136 990,01

 

 

 

Lycée Regnault Tanger                                                       844                         NC                                 59 080,01

 

 

 

Lycée PMF Lycée de La Marsa Tunis Tunisie             2741                     121608,01                    191 870,01

 

 

 

Lycée de La Marsa                                                            2249                        228 237,02                   228 237,02

 

 

 


_________________________________

Merci d'excuser la présentation de certaines lignes. Le tableau d'origine n'est pas parfait...

 

 

 

Voir les commentaires

59 - Annuaire UKRAINE

27 Février 2006, 23:23pm

Publié par GERARD

Chers amis,

Une nouvelle entreprise est référencée à la page "Annuaire Pologne". Si vous êtes intéressé(e)s par ce pays, ne manquez pas de consulter de nouveau cette page.

Sa filiale en Ukraine me permet d'ouvrir ce soir la page "Annuaire Ukraine".

Si vous le souhaitez, n'hésitez pas à m'envoyer votre logo (au format image svp du type "jpg" ou "jpeg"... ou directement "copiable" et "collable" ce qui n'est pas le cas avec une image sous "doc"), un petit descriptif de vos activités, vos contacts (modèle du genre : la première entreprise référencée à l'Annuaire Pologne).

A demain.

___________________________________________

... le logo dans quelques jours...

GENERIK UKRAÏNA

 

 

 

 

PDG : Jean-Yves LECONTE

 

 

Effectifs : 4

 

 

 

 

Produits

 

 

 

 

Tuyaux en grès et en fonte ductile, pièces de voirie en fonte ductile, caniveaux et pièces d'évacuation en béton polyester PP et inox, trappes pour chambres de visite aérées ou étanche, séparateurs, évacuation des effluents toxiques, conseil techniques.

 

 

 

 

Contacts

 

 

 

 

Adresse : bul. Darwina 5 kw. 27, 01-400 Kyiv

 

 

Téléphone : +380 22 234 02 44 - Fax : +380 44 490 65

______________________________________________

 

 

 

Voir les commentaires

58 - Les entreprises "européennes"

26 Février 2006, 23:13pm

Publié par GERARD

Créer une entreprise de droit européen : GEIE ET SE

 

 

L’article qui suit a été mis en ligne fin 2005 par le centre d’information sur l’Europe (http://www.info-europe.fr/). Il m’a semblé utile de le porter à la connaissance des créatrices et créateurs installés dans un pays d'Europe.

Bien à vous.

_____________________________________

 

 

Afin de développer l'esprit d'entreprise au sein du marché unique, l'Union européenne (UE) a mis en place deux formes d'entités de droit européen : le Groupement européen d'intérêt économique (GEIE) et la Société européenne (SE). Le statut de GEIE, créé en 1989, favorise la coopération transfrontalière. Le statut de SE, entré en vigueur depuis la fin de l'année 2001, facilite la restructuration des entreprises déjà existantes. Outre ces deux entités de droit européen, l'entrepreneur européen peut créer une entreprise de droit national dans n'importe quel pays de l'UE.

 

 

CONSEILS POUR LA CREATION D'ENTREPRISE EN EUROPE

 

 

Les EIC, Euro-info-centres, fournissent conseils et assistance aux entreprises en s'appuyant sur leur réseau de correspondants établis dans les différents pays d'Europe. L'Agence pour la création d'entreprises (APCE) oriente ses interlocuteurs vers les acteurs de la création d'entreprise organisés en réseau et les opérations nationales ou régionales mises en place en faveur des créateurs d'entreprise. Elle propose sur son site web des pages dédiées à la création d'entreprise dans les différents pays européens. Le greffe du tribunal de commerce de Paris propose sur son site web des informations sur l'ensemble des formalités légales des GEIE.

 

 

GROUPEMENT EUROPEEN D'INTERET ECONOMIQUE - GEIE

 

 

Le GEIE peut-être constitué dans tout secteur. Son but est de faciliter ou de développer l'activité économique de ses membres, d'améliorer ou d'accroître les résultats de cette activité.

 

 

Un GEIE doit être composé d'au moins deux membres ayant leur activité principale (personnes physiques) ou leur administration centrale (sociétés ou personnes morales) dans des Etats membres de l'Espace économique européen (EEE) différents. De droit européen et non national, sa structure juridique simple et suffisamment souple (la forme notariale n'est pas exigée) permet à ses membres de regrouper une partie de leurs activités tout en conservant leur autonomie juridique et économique.

 

 

Toutes les formes d'apports sont possibles : apports en espèces, en nature ou même en industrie (connaissances technologiques, brevets, relations commerciales ou professionnelles, etc.). Le GEIE peut même dans certains cas fonctionner soit par le versement de cotisations régulières, soit par la mise à disposition de fonds en comptes courants.

 

 

Le GEIE peut contracter des engagements ayant des conséquences financières et est tenu d'honorer ces engagements sur ses avoirs propres. En cas de défaillance du groupement, ses membres sont tenus solidairement et indivisiblement par les dettes contractées vis-à-vis de tiers. Cet engagement personnel des membres est le corollaire de la liberté contractuelle qui est le fondement du GEIE. Il est également lié au fait que les membres ne sont pas tenus d'apporter un capital représentant une garantie minimale pour les créanciers.

 

 

Le GEIE ne peut : absorber totalement l'activité de ses membres, employer plus de cinq cents salariés, être membre d'un autre groupement européen d'intérêt économique ou exercer, à l'égard des tiers, une profession libérale.

 

 

Pour créer un GEIE, les futurs partenaires doivent tout d'abord conclure un contrat écrit indiquant : la dénomination de leur groupement, suivie ou précédée des termes "Groupement Européen d'Intérêt Economique" ou du sigle "GEIE", le siège social du groupement, son objet, des informations sur ses membres et sa durée. Puis ils doivent faire immatriculer leur GEIE au registre du commerce et des sociétés, auprès du greffe du tribunal de commerce où le GEIE aura son siège.

 

 

Depuis 1989, 1221 GEIE ont été constitués au sein de l'Union européenne. C'est en Belgique et en France que le nombre est le plus important, avec respectivement 323 et 224 constitutions (données issues de la liste mensuelle des GEIE au 13/06/2001, de la Commission européenne).

 

 

STATUT DE SOCIETE EUROPEENNE

 

 

Après trente ans de négociations, le règlement définissant le statut de Société européenne (SE) ou "Societas Europeae" a été adopté le 8 octobre 2001. Il est entré en vigueur le 8 octobre 2004, tout comme la directive sur l'implication des travailleurs dans la SE. Il est désormais impossible d'immatriculer une SE sans respecter la directive.

 

 

Pour créer une SE, 4 possibilités sont offertes :

 

 

-         fusionner deux sociétés anonymes ou plus, situées dans au moins deux États membres de l'Union européenne différents ;

 

 

-         constituer une société holding, à l'initiative de sociétés anonymes ou à responsabilité limitée situées dans au moins deux États membres différents ;

 

 

-         constituer une filiale commune par des sociétés situées dans au moins deux États membres différents ;

 

 

-         transformer une société anonyme possédant une filiale dans un autre État :

 

 

-         membre depuis au moins deux ans.

 

 

Un capital minimum de 120.000 euros est nécessaire.

 

 

La SE permet le libre transfert du siège d'un pays de l'Union européenne à l'autre, l'unicité des règles administratives, comptables et de participation du personnel. En matière fiscale, elle demeure soumise aux règles nationales du pays où se trouve son siège.

 

 

Concernant la place des travailleurs, les principes standard d'information, de consultation et de participation, doivent être appliqués, suite à un accord interne. Faute d'accord, la participation aux organes est obligatoire. Si 25% au moins des salariés bénéficiaient d'un droit de participation aux décisions avant la fusion et 50% au moins avant la constitution de holding ou de filiale commune.

 

 

Un Etat membre peut ne pas transposer dans sa législation les dispositions relatives à la participation des travailleurs en cas de fusion, mais dans ce cas il ne pourra pas immatriculer une SE qui priverait ses travailleurs de leurs droits à la participation.

 

 


Adresses utiles :

 

 

- site de l'INSEE - Annuaire des Centres de formalité des entreprises : http://81.255.68.81/CFECompJSP/Controleur.jsp
- site du Greffe du tribunal de commerce de Paris - Modifications au Registre du commerce français :
http://www.greffe-tc-paris.fr/Economique/modifications/modifs.htm
- site de la Commission européenne - Dialogue avec les entreprises :
http://europa.eu.int/business/fr/topics/publicproc/index.html
- Agence pour la création d'entreprises (APCE) - 14, rue Delambre - 75014 Paris - Tél.: 01.42.18.58.56 - info@apce.com - http://www.apce.com/
- adresses des
Euro-Info-Centres - en ligne sur le site de Sources d'Europe
- Données statistiques sur les GEIE : Direction Générale Marché intérieur - Commission européenne - B-1049 Bruxelles - Mr Erich Eggenhofer - Tél.: 00.322.296.00.14 -
erich.eggenhofer@cec.eu.int
- Problèmes juridiques et aide au montage d'un GEIE - Commission européenne - Direction Générale Marché intérieur - B-1049 Bruxelles - M. Philippe Pellé - Tél.: 00.322.295.78.45 - Philippe.Pelle@cec.eu.int

 

 

Auteur : Centre d'information sur l'Europe - Sources d'Europe

 

 

Voir les commentaires

57 - Voix du Sud

26 Février 2006, 01:05am

Publié par GERARD

Nouvelle initiative pour divers pays de l'Afrique de l'Est
Je voudrais aujourd'hui signaler l'existence de ce site "Voix du Sud", créé à l'initiative d'élus représentants les Français établis en Angola, au Botswana, au Lesotho, au Malawi, au Mozambique, en Namibie, en Ouganda, au Swaziland, en Tanzanie, en Zambie et au Zimbabwe... à l'Assemblée des Français de l'étranger (AFE), non pas seulement parce qu'il me fait le plaisir de me citer, mais parce qu'il contribue à "rassembler" et donner de l'information à nos compatriotes dans de nombreux domaines.
Vous pouvez vous y rendre par le lien suivant :
 
Bien évidemment, je suis tout disposé à dire quelques mots sur ce bloc-notes de toute initiative de ce type.
Et je rapelle à nos créatrices et créateurs dans la zone qu'ils sont invités à se rendre à la page suivante :
puis à me transmettre les informations sur le modèle proposé pour que j'en informe immédiatement tous mes lecteurs en ouvrant une page "Annuaire" concernant leur pays d'accueil.
A demain...
 

Voir les commentaires

56 - Annuaire THAÏLANDE

26 Février 2006, 00:44am

Publié par GERARD

Servex est une société de conseil au profit de sociétés françaises, européennes et thaïes. Elle étudie les marchés, elle fournit des conseils en partenariat, négociations commerciales, passations de marchés, surveillance de commandes, suivi des règlements, etc. Ci-dessous, son site dans le domaine de la mode et du textile. 

http://www.learning4fashion.com/

_______________________________________________________

Sanuk Software est un studio de développement de jeux vidéo basé à Bangkok. Deux ans après sa création en 2003, Sanuk Software compte 15 professionnels compétents en développement, graphisme, son, game design et QA. L'équipe réalise des jeux pour téléphones mobiles, consoles portables et PC pour le compte d'éditeurs internationaux. Ses clients sont Ubisoft, Vivendi Universal, Zed, Digital Chocolate et d'autres.

http://www.sanuk.biz/

_________________________________________________

Relocation Asia-Pacific Limited assiste les expatriés pour leur installation en Thaïlande dans les meilleures conditions. Ses services personnalisés concernent aussi bien l'orientation dans Bangkok, que la remise d'un "pack" d'informations sur la culture, le travail, les douanes, les écoles, etc. ou encore la recherche d'un logement, d'un bail, d'une couverture médicale, d'un permis de conduire, de cours de Thaï, etc.

Contacts

38 Q.House Convent Bldg., 5th Floor,

Convent Road , Silom, Bangrak, Bangkok 10500
 Tel: 02.632.0228-30     Fax: 02.632.0231
 Email: info@relocations.co.th   
 Site Internet: www.relocations.co.th
Pour un service en français, s'adresser à :
 
Choosak Saebae ( Thierry )

 Email : thierry@relocations.co.th

 Telephone portable : 09.816.4683

 ou : Khun Joom

 Email : joom@relocations.co.th

 Telephone portable : 01.801.4659

 

 

_______________________________________________

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

55 - Alerte THAÏLANDE...

24 Février 2006, 23:10pm

Publié par GERARD

Dissolution de l'assemblée nationale à Bangkok

Michel, de Bangkok me fait passer le message suivant :

"Nous allons vivre pendant ces prochains jours des événements très importants pour l'avenir de la Thaïlande. J'ai personnellement vécu plusieurs événements de la sorte et ai l'expérience des mésaventures qui en ont découlé.
 
Aujourd'hui, personne n'a de pouvoir en Thaïlande, l'Assemblée a été dissoute.
 
Le projet de prolongation du métro aérien  a été annulé sine die le jour même de la dissolution. Cela sous-entend que les sous-projets  concernant d'autres activités "secondaires" sont pour l'instant aux oubliettes.
 
Aujourd'hui ceux qui vous proposeraient des projets sont des charlatans. Je vous suggère donc de repousser tous vos rendez-vous qui concernent des projets liés au gouvernement.
 
Bien sincèrement."
Dans un prochain article, je vous proposerai les recommandations de Michel pour nouer les meilleurs contacts possibles et faire de justes affaires en Asie.
Si quelqu'un peut m'indiquer le moyen de joindre à cet article - ou plus tard - la présentation "Power-Point" qu'il vient d'en faire lors d'une rencontre des Conseillers du Commerce extérieur à Singapour, je suis preneur.
Si vous avez vous-même une réflexion sur le sujet, pour l'Asie ou pour d'autres continents, je prends.
Amitiés.

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 40 50 60 70 80 81 82 83 84 85 86 > >>