Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
CREATRICES ET CREATEURS D'ENTREPRISES A L'ETRANGER

Articles avec #commerce import export

736 - Les ministres changent, mais le programme demeure !

22 Mai 2008, 22:00pm

Publié par gerardja

Avec Anne-Marie Idrac, nous pouvions espérer la prise en compte des compatriotes à leur compte à l'étranger... Il n'en est rien !

Le Figaro, apparemment bien informé, nous livre ce que la Secrétaire d'Etat au commerce extérieur devrait dire pendant le week-end aux... 3.800 Conseillers du Commerce Extérieur ! Diantre : 3.800 ?

Outre que je doute qu'ils soient tous présents (environ la moitié d'entre-eux résident à l'étranger), je ne vois toujours aucune prise en compte du réseau des créatrices et créateurs français à leur compte à l'étranger.

C'est bien dommage !

Pour en savoir plus, veuillez consulter cette page :

http://www.lefigaro.fr/economie/2008/05/22/04001-20080522ARTFIG00358-le-commerce-exterieur-tient-ses-etats-generaux.php

Bien à vous.  

Voir les commentaires

576 - Rien de nouveau sous le soleil !

31 Août 2007, 22:00pm

Publié par gerardja

Pas de changement de politique française par rapport à nos entreprises à l'étranger... mais des voyages du secrétaire d'Etat

Faute d'être entendu sur la nécessité pour notre gouvernement de s'intéresser à notre magnifique réseau de créatrices et de créateurs à l'étranger, je vous invite à vous manifester auprès du secrétaire d'Etat Hervé Novelli, chargé des PME et du commerce extérieur, au cours des très nombreux déplacements qu'il envisage en 2007 et en 2008 et qui vient, je cite, de "décréter la mobilisation générale au service des entreprises françaises pour développer leurs exportations".

Son site nous communique les informations ci-après.

"Face au défi d'accélérer la croissance française, le gouvernement est déterminé à mettre en place une politique globale à destination des entreprises françaises pour leur permettre d'améliorer leur compétitivité sur le territoire français et sur les marchés internationaux.

L'action engagée visant à améliorer durablement l'environnement des entreprises en France et lever les freins à la croissance et à l'emploi doit être complétée par un soutien aux entreprises françaises dans leur démarche à l'export.

Hervé Novelli se rendra dans 15 pays avant la fin décembre 2007. Ses déplacements auront lieu sur des marchés de proximité, déterminants notamment pour les entreprises qui amorcent leur développement à l'étranger, ainsi que sur des marchés plus lointains qui connaissent une croissance très forte.

Il sera accompagné lors de ces déplacements d'importantes délégations d'entrepreneurs, qui verront ainsi une possibilité d'accélérer leurs démarches, leurs contacts et leur capacité à développer des partenariats dans ces pays.

Ce programme sera poursuivi et amplifié en 2008.

Programme prévisionnel des missions conduites par Hervé Novelli en 2007

Septembre

8 au 12 septembre - Mission aux Emirats Arabes Unis
Hervé Novelli se rendra à Dubai au Salon GITEX, 1er salon international de l'informatique, des systèmes de communication et des applications des technologies de l'information au Moyen-Orient. Ce salon qui connaît un succès grandissant, réunit plus de 900 exposants d'une quarantaine de pays, plus de 110 000 visiteurs de 126 pays.
Lors de ce déplacement, Hervé Novelli affichera sa détermination à soutenir la prospection des entreprises françaises dans ce secteur stratégique qui offre de nombreux débouchés pour les entreprises françaises et notamment dans cette région qui connaît une croissance très forte.
Les Emirats Arabes Unis sont la principale plateforme d'implantation française dans la péninsule arabique.

17 sept – Mission en Ukraine
Hervé Novelli se rendra à Tchernobyl, où un contrat de plus de 500 millions de dollars sera signé par le consortium NOVARKA, conduit par Vinci et Bouygues pour la construction du « sarcophage » du réacteur accidenté. Il s'agit du plus gros contrat signé par l'Ukraine depuis son indépendance. Lors de ce déplacement, Hervé Novelli témoignera du savoir-faire mondialement reconnu de la France dans l'industrie nucléaire au moment où de nombreux pays réfléchissent à leur approvisionnement en énergie.

20 au 23 sept – Mission en Russie
A l'occasion du Forum de Kouban à Sotchi, forum international sur l'investissement, Hervé Novelli rencontrera les chefs d'entreprises russes, les membres du gouvernement fédéral et de nombreux gouverneurs. Par ailleurs, la décision récente du CIO, de choisir la ville de Sotchi pour les Jeux Olympiques d'hiver en 2014 donnera cette année un attrait particulier au forum de Kouban.

Octobre

3 au 5 oct - Mission au Mexique
Hervé Novelli accompagnera une délégation d'entreprises du MEDEF International, dans le contexte d'une volonté d'intensification des relations économiques entre la France et le Mexique suite à l'entretien entre les Présidents français et mexicain en juin dernier. Il mettra également en place un groupe de hautes personnalités, chargé de proposer des projets économiques structurants pour la prochaine Commission binationale présidée par les deux chefs d'Etat.

11 au 12 oct- Mission en République Tchèque
Hervé Novelli se rendra en République Tchèque, qui connaît une croissance très forte et dont la proximité avec la France en fait une cible privilégiée pour les entreprises faisant leurs premières démarches à l'exportation. A cette occasion, il ouvrira une conférence sur la coopération entre pôles de compétitivité organisé par l'ambassade de France.

16 oct - Mission en Allemagne
Accompagné d'une délégation de chefs d'entreprises français, Hervé Novelli se rendra Düsseldorf. Ce déplacement en Allemagne, 1 er exportateur mondial, sera axé sur l'innovation et la coopération entre pôles de compétitivité entre la France et l'Allemagne.

22 au 23 oct - Mission à Hongkong
A l'occasion des « Rencontres du monde chinois », grand rendez-vous organisé tous les 5 ans de la communauté d'affaires française dans le monde chinois, Hervé Novelli rencontrera 300 chefs d'entreprises, hauts fonctionnaires et universitaires pour un échange approfondi sur les attentes et les obstacles de ce marché.
A la suite de cet événement, Hervé Novelli se rendra à la 3ème réunion du partenariat d'affaires France-Hong Kong. Cette réunion annuelle permet la mise en relation d'entreprises françaises et hongkongaises, dans les secteurs de l'art de vivre, l'industrie, la technologie et l'environnement.
Il en profitera pour inaugurer la chambre de commerce bilatérale France-Macao.

Novembre

1er nov- Mission en Israël
Le 1er novembre, se tient à Tel Aviv la « Conférence du Premier Ministre », organisée par la principale organisation patronale et l'agence de promotion des entreprises israeliennes, à laquelle participent les principaux leaders économiques et politiques israéliens, ainsi qu'un certain nombre de responsables internationaux (par exemple Gordon Brown en 2005).
Compte-tenu des atouts majeurs d'Israël dans le financement de l'innovation, il sera accompagné de responsables d'entreprises et d'investisseurs.

15 au 16 nov - Mission aux Etats-Unis
A l'occasion du Symposium des Amériques à Miami, qui introduira 100 PME françaises sur le marché américain, Hervé Novelli réunira tous les Conseillers du Commerce extérieur de la France (CCEF) des Amériques. A l'occasion de cette opération majeure de « Cap Export », il rencontrera les principaux chefs d'entreprises établis sur le continent américain et soutiendra les PME françaises qui souhaitent se développer aux Etats-Unis.

19 au 21 nov – Mission en Chine
A l'occasion du Forum PME, organisé par Ubifrance et les Missions économiques en Chine Hervé Novelli se rendra à Pékin pour promouvoir les échanges entre nos 2 pays. La Chine constitue une opportunité de croissance unique pour les PME françaises. Le nombre des PME exportatrices vers la Chine a crû de 65% de 2000 à 2005. A côté des grands groupes chinois, la Chine est un vivier de PME en croissance rapide, à la recherche de partenariats.
Plus de 200 entreprises françaises seront présentes à l'occasion de cette opération majeure de « Cap Export »

22 au 23 nov - Mission au Vietnam
A l'occasion du Forum de l'Association des Etats de l'Asie du Sud Est (ASEAN), réunion annuelle des conseillers du commerce extérieur français de 10 pays de l'ASEAN, Hervé Novelli rencontrera les autorités vietnamiennes, des chefs d'entreprises vietnamiens ainsi que de nombreuses de PME françaises intéressées par le marché vietnamien
Cette visite intervient à la suite de la visite du Premier Ministre vietnamien en France qui aura lieu le 1er octobre.
Lors de ce déplacement, Hervé Novelli participera à la réflexion sur le développement de notre présence commerciale dans une région très dynamique et recueillera à l'occasion des « rencontres d'affaires PME » les attentes concrètes des PME dans la région. Enfin, il promouvra les différents projets français au Vietnam dans de nombreux secteurs (transport, santé, télécommunication, aéronautique, etc.).

27 nov - Mission en Algérie
Hervé Novelli se rendra en Algérie à l'occasion du Salon international des travaux publics. Au sein du Pavillon France organisé par UbiFrance, il rencontrera une trentaine d'entreprises. S'inscrivant dans une relation de coopération particulièrement forte, cette mission visera à dynamiser les projets d'entreprises dans ce pays du Magrheb.

28 nov - Mission en Italie
A l'occasion du salon Teqnopolis, Hervé Novelli se rendra à Milan pour renforcer la collaboration entre les pôles de compétitivité français et districts technologiques italiens en particulier dans les domaines d'innovation technologique.

Décembre

06 déc - Mission en Egypte
Hervé Novelli se rendra en Egypte à l'occasion du Conseil présidentiel France-Egypte des Affaires. Le Conseil a été créé en 2006 lors de la visite du Président de la république. Cette seconde réunion vise à susciter de nouvelles opportunités commerciales pour les entreprises françaises. Hervé Novelli rencontrera la communauté des affaires pour promouvoir la coopération entre nos deux pays.

10 au 13 déc - Mission en Turquie
A l'occasion de cette mission, Hervé Novelli sera accompagné d'une délégation d'entrepreneurs pour développer les liens commerciaux entre la France et la Turquie et inciter les entreprises françaises à se développer dans ce pays qui connaît une forte croissance. Ce déplacement sera orienté sur la "Nouvelle Turquie" (villes dynamiques du centre du pays)." 

J'espère que, mieux que moi, vous saurez attirer son attention sur votre existence et sur le rôle que vous jouez au profit du rayonnement français à l'étranger.

Bien à vous.

Voir les commentaires

570 - PME et Commerce extérieur

25 Août 2007, 22:37pm

Publié par gerardja

En juillet dernier, le Conseil économique et social adoptait un Avis intitulé "PME et Commerce extérieur"...

Vous pouvez télécharger cet Avis ici :

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/21/16/49/2007/Avis-PM-et-Commerce-ext--rieur-CES-2007.pdf

Sans dénier tout intérêt à cet Avis du CES, loin de là, je ne peux que regretter quand même qu'il ne fasse aucune allusion aux PME de nos créatrices et créateurs à l'étranger et au rôle qu'elles pourraient jouer pour développer le commerce extérieur français.

Je regrette également que, contrairement à une tradition pourtant bien établie au CES, l'étude de 2004 qui traitait spécifiquement de nos "entreprises à capitaux français" à l'étranger n'ait pas fait l'objet du moindre rappel et de la reprise de quelques-unes de ses propositions. A tout le moins, le Groupe des Français établis hors de France, de l'épargne et de logement, dans son explication de vote, aurait pu y faire allusion.

Les bonnes traditions se perdent !

Bien à vous.



Voir les commentaires

561 - Toujours sur le modèle allemand

12 Août 2007, 22:00pm

Ce n'est pas qu'il ne faille pas nous inspirer des autres... Mais il faut le faire correctement !

Ma critique sur la politique de notre gouvernement en matière d'encouragement de nos exportations ne porte pas sur le principe de regarder ailleurs ce qui se passe et, le cas échéant, de s'en inspirer.

Mais plutôt sur la méthode. Quand tu montres la lune avec ton doigt et que ton voisin regarde le bout de ton doigt, il passe à côté de la question.

Si notre pays veut prendre quelques idées sur le système industriel allemand, ce n'est pas en encourageant la création d'entreprises de mêmes tailles qui, pour survivre, sont inéluctablement conduites à s'intéresser au reste du monde. Mais bien en s'intéressant aux produits qu'elles fabriquent et qui correspondent à une demande croissante dans le monde " nouveau" des affaires : Brésil, Inde et Chine notamment.

Ceux-ci bien repérés, il conviendrait alors d'asseoir une politique d'encouragement aux exportations en donnnant une forte impulsion aux reconversions industrielles en sorte que nos sociétés reconverties se placent bien sur les marchés porteurs s'appuyant à la fois sur les compétences professionnelles de leurs ouvriers, agents et cadres et sur les produits et technologies dont la demande et forte et le demeurera pendant plusieurs décennies.

Mais qui procède à ces analyses ? 

Le Plan - qui a réellement permis de relever la France pendant les "30 Glorieuses" - a été supprimé. Il procédait à de telles analyses et savait croiser "compétences" et "besoins" pour proposer des mesures permettant d'impulser un avenir à chaque région ou pôle industriel.

A l'heure où la désétatisation s'accélère, qui pourrait faire ce travail préalable aux bonnes décisions ?

Bien à toutes et tous.

Voir les commentaires

560 - S'inspirer de l'Allemagne ?

10 Août 2007, 18:36pm

Publié par gerardja

Pour développer nos exportations, c'est ce que propose une nouvelle fois notre Secrétaire d'Etat au commerce extérieur...

"... le Secrétaire d'Etat, qui entend prendre exemple sur l'Allemagne pour dynamiser l'économie : augmenter le nombre d'entreprises de taille moyenne, renforcer l'effort d'innovation et améliorer la compétitivité-coût."

Cette citation est extraite d'un article récent de "Boursier.com" que vous pourrez lire à cette page :
http://www.boursier.com/vals/ALL/france-eco-herve-novelli-veut-suivre-l-exemple-allemand-news-246452.htm

Le seul problème, déjà largement connu des services du ministère concerné est que, ce n'est pas parce que la France disposera de plus d'entreprises "moyennes" que la question de nos exportations sera résolue !

Tout le monde sait que la structure industrielle allemande n'est en rien comparable à la nôtre. Les "grosses PME" que loue le Secrétaire d'Etat, produisent beaucoup de biens exportables parce que très demandés hors de l'Allemagne. Ce n'est pas notre cas.

Après quoi, notre S d'E nous annonce un "Pacte Force 5". Franchement, avons-nous besoin de ce jargon de bas étage à l'américaine ?

Si vous aves des avis, merci de me les transmettre. Quant à moi, je retourne au bar... 
A demain.


Voir les commentaires

546 - Et si nous nous inspirions de la TUNISIE pour développer nos exportations ?

25 Juillet 2007, 22:00pm

Publié par gerardja

La Tunisie compte désormais en effet sur ses Tunisiens à l'extérieur pour développer ses exportations...

Je dois dire que c'est une excellente idée et que nos autorités gagneraient à en faire la base du futur et énième nouveau plan d'appui à nos exportations.

L'article de "Tunisia Online", repris ici
http://fr.allafrica.com/stories/200707231709.html
par "Allafrica.com" explique le projet comme suit :

"Une rencontre de partenariat entre les producteurs tunisiens et leurs homologues hommes d'affaires et commerçants résidant à l'étranger, s'est tenue, lundi à Tunis, à l'initiative du Centre de promotion des exportations (CEPEX) et l'Office des Tunisiens à l'étranger.

Cette rencontre qui se tient en marge de la /semaine des journées ouvertes/ organisée, du 23 au 28 juillet par le CEPEX, est de faciliter le contact entre les professionnels tunisiens résidant à l'étranger et leurs homologues en Tunisie, l'objectif étant de les impliquer davantage dans l'effort national d'exportation.

M. Youssef Neji, directeur général du CEPEX, a souligné, à cette occasion, que l'exportation est un choix national que toutes les catégories de la société tunisienne sont appelées à concrétiser.

Le responsable a invité les tunisiens résidant à l'étranger à consolider leur rôle dans la promotion de ce secteur.

Pour ce faire, a-t-il dit, il y a lieu de mettre à profit les opportunités d'intégration dans les circuits de distribution à l'étranger, d'investir en Tunisie, notamment dans les secteurs innovants, et de créer des projets de partenariat avec des tunisiens ou des étrangers.

M. Neji a, par ailleurs, exprimé la volonté du centre de mettre à la disposition des tunisiens à l'étranger toutes les informations nécessaires relatives aux mécanismes d'incitation existants, l'objectif étant de les encourager à investir, à créer des projets et à consolider l'exportation.

Le programme de cette rencontre comporte des interventions sur "les contrats de production et les systèmes de qualité", "les systèmes de financement et de garantie du commerce extérieur", "la politique nationale relative au secteur de l'exportation" et "les orientations générales et les mécanismes d'appui".

Je salue cette initiative et encourage vivement notre gouvernement à prendre en compte l'existence des quelques 250 à 300.000 compatriotes créatrices et créateurs à l'étranger, le fait que la moitié d'entre-eux importe des biens et services français et pourraient certainement faire beaucoup mieux encore. A cela, une et une seule condition : que le réseau pour l'instant virtuel qu'ils constituent deviennent réel et soit mobilisé pour développer encore nos exportations.

Je ne doute pas un instant qu'en les prenant en considération, qu'en promouvant quelques mesures peu coûteuses susceptibles de les intéresser, qu'en leur marquant une certaine estime, ils réussiront là où tous les précédents plans ont échoué.

A demain.

Voir les commentaires

302 - La foire de Guangzhou

15 Novembre 2006, 23:00pm

Publié par GERARD

Vous souhaitez diversifier vos produits ou vos ventes...

Créatrice ou créateur à l'étranger, vous importez déjà des produits et services français. Vous voulez profiter du développement des exportations et des importations chinoises...

La foire de Guangzhou (Chine), avec 14.000 exposants et 500.000 visiteurs vient de fêter sa centième manifestation, à raison de deux foires par an.

Au printemps prochain, elle deviendra "Foire aux articles d'import-export de Guangzhou" et non plus seulement "Foire aux articles d'exportation de Chine".

"De nombreuses sociétés considèrent cette foire comme la première étape de leur développement à l'international. Un exemple avec la société Zhigao, basée dans le Guangdong. Une entreprise spécialisée dans la climatisation, qui a participé pour la première fois à cette rencontre en 2002. Elle a signé à cette occasion des contrats pour une valeur de 10 millions de dollars, soit cinq fois plus que la valeur de ses exportations en 2001. Une recette apparemment simple, que nous explique Li Xinhao, le patron de Zhigao."

L'objectif sera également de permettre à des importateurs chinois de découvrir et d'importer des produits étrangers.

Une chance pour ceux qui souhaitent diversifier les produits qu'ils importent ou qui désirent exporter vers la Chine.

Pour en savoir plus, lisez l'article de "CRI.Online", la radio chinoise, ici :

http://fr.chinabroadcast.cn/349/2006/11/14/182@117277.htm

Bien à vous et à demain.

 

 

 

 

Voir les commentaires

297 - Créatrices et créateurs à l'étranger... cherchez l'erreur!

10 Novembre 2006, 23:00pm

Publié par GERARD

Deux pages récentes (+ ou -) sur Internet ont de nouveau attiré mon attention...

La première est un entretien de notre nouveau chef de mission économique à Barcelone avec les journalistes de l'excellent site - déjà indiqué - "lepetitjournal.com".

Vous la trouverez ICI :

http://www.lepetitjournal.com/content/view/9586/305/

La seconde est une page du 5 octobre 2005 du site du journal "Le Monde" consacrée à "de nouvelles mesures pour inciter les PME à exporter" qui présente le programme Cap-Export dont j'ai déjà parlé.

Vous la retrouverez LA :

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-695893@51-832758,0.html

Dans les deux cas : aucun signe d'intérêt pour nos créatrices et créateurs à l'étranger dont, je le rappelle une fois de plus, la moitié génère des importations de produits ou services français et/ou des versements de royalties.

Si l'on voulait vraiment que de nouvelles PME en France exportent de nouveaux produits à l'étranger, c'est auprès de cette communauté de créatrices et de créateurs à l'étranger qu'il conviendrait de les présenter. Et c'est donc un appui à faire connaître leurs produits auprès de ceux-là qu'il faudrait consacrer quelques ressources pour créer la demande.

Toujours la même erreur !

Bien à vous.

Voir les commentaires

198 - VIETNAM en bonne voie d'accès à l'OMC

3 Août 2006, 22:02pm

Publié par GERARD

Le Sénat américain est en train de lever l'obstacle principal...

Le Courrier du Viêt-Nam l'annonce ainsi : 

Vietnam-Etats-Unis : la Commission financière du Sénat adopte le PNTR


La Commission financière du Sénat américain a adopté lundi après-midi le projet de loi octroyant le Statut des relations commerciales normales permanentes au Vietnam, avec 18 voix pour et 2 abstentions.

Répondant hier aux questions de journalistes sur le point de vue du gouvernement vietnamien concernant cet événement, le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Dung, a dit :
"Nous apprécions l'adoption par la Commission financière du Sénat américain du projet de loi S.3495 accordant le Statut des relations commerciales normales permanentes au Vietnam. Ce pas contribuerait pour une part importante au renforcement des relations vietnamo-américaines ".
Le porte-parole vietnamien a affirmé que l'adoption du PNTR pour le Vietnam serait bénéfique aux 2 pays, c'est pourquoi elle a reçu du soutien de nombreux hommes d'affaires, de membres du gouver- nement, de sénateurs, de la population des États-Unis ainsi que de la communauté vietnamienne dans ce pays.
"Avec cette évolution positive, je souhaite que le Congrès américain approuve rapidement le PNTR pour le Vietnam", a déclaré Lê Dung.
Soumis à la Commission financière par le sénateur Max Baucus, un de ses membres éminents outre 7 autres sénateurs, ce projet se compose de 2 parties, autorisant la non discrimination (relations commerciales normales) vis-à-vis des produits vietnamiens. Il a fait le tour d'horizon du processus de normalisation des relations américano-vietnamiennes, dont le jalon marquant était la déclaration du président américain Bill Clinton sur la normalisation des relations diplomatiques de juillet 1995. Le projet de loi reconnaît la collaboration du Vietnam avec le gouvernement américain dans la recherche des soldats américains portés disparus et des prisonniers de guerre (POW/MIA). Les 2 pays ont signé en 2000 un accord commercial bilatéral relatif aux échanges de biens et services, au droit de la propriété intellectuelle et aux investissements.
Ce projet souligne également que depuis 2004, les liens commerciaux normaux avec le Vietnam sont effectivement appliqués. La signature par les 2 pays, le 31 mai dernier, d'un accord commercial autorisant l'élargissement de marché pour les marchandises et services ainsi que d'autres engagements de libre échange commercial, est considérée comme une partie importante du processus d'adhésion du Vietnam à l'OMC.
Selon Adam Sitkoff, directeur exécutif de la Chambre de Commerce américaine au Vietnam (Amcham), la Chambre des représentants des États- Unis devrait avoir une séance explicative du projet de loi susdit en septembre prochain. Il a souligné que plusieurs entreprises américaines souhaitaient une adoption rapide du PNTR au profit du Vietnam, dès avant la visite dans ce pays du président G. W. Bush, dans le cadre du Forum de coopération économique Asie-Pacifique en novem-bre prochain.

Giang Ngân/CVN
( 2/8/06 )

 

Le Courrier du Viêt-Nam est le quotidien (officiel) de ce pays en français. Son site se trouve ici :

http://lecourrier.vnagency.com.vn/default.asp?CATEGORY_ID=16&NEWSPAPER_ID=66

 

Amicalement.

Voir les commentaires

195 - Champion des exportations vers la Russie en 2005

31 Juillet 2006, 22:09pm

Publié par GERARD

Que font les Etablissements Zilli, champions des exportations vers la Russie en 2005 ?

C'est la question que me pose un fidèle lecteur. J'ai donc fait quelques recherches pour lui répondre. Ceci pouvant intéresser d'autres créatrices et créateurs à l'étranger, il m'a paru utile d'indiquer ici le fruit de ces recherches.

A l'origine entreprise de vêtements en cuir et fourrure, la maison lyonnaise Zilli, sous l'impulsion de son repreneur en 1970 s'est lancée dans la création de luxe : les sportswears en peaux rares, fourrures et soie.

Depuis, notamment installés à Londres, Paris, Moscou, Budapest, Kiev, Beyrouth, Bangkok, Alma Ata, Dubaï, Bakou, Macao, Vienne, Rome, Lyon et Roissy - soit en boutiques (dans 12 pays), soit en points de vente (dans 21 pays) ou encore en duty free (dans 11 pays) - les Eablissements Zilli ont élargi leur gamme aux costumes, cravates et accessoires pour homme, puis aux chaussures et sous-vêtements.

C'est beau, c'est chic, c'est jeune. Pas donné non plus. Mais une très belle réussite à l'international.

Son site est très original (la musique mériterait cependant de ne pas être en boucle courte et d'être plus en rapport avec l'esprit luxe français... je verrais plutôt une belle musique grand siècle... ou un grand violon romantique).

Vous pouvez le visiter ici :

http://www.zilli.fr/fr/homepage.htm

Bonne visite.

 

 

   

Voir les commentaires

1 2 > >>